Le développement durable

Répondre à nos besoins sans compromettre la capacité des générations futures de répondre aux leurs, c’est l’idée du développement durable. Dans la conquête de ce bel objectif, l’habitat joue les premiers rôles. Coup de projecteur.

Le développement durable
Le développement durable

Pillage des matières premières, augmentation inquiétante de l’effet de serre… Notre Terre souffre et nous en sommes les premiers responsables. La bonne nouvelle, c’est que nous en avons désormais conscience. Le récent succès du Grenelle de l’Environnement est là pour en témoigner. Pour rappel : mis sur les rails il y a quelques mois, il visait à fixer une feuille de route en faveur de l’écologie, du développement et de l’aménagement durables. En rendant récemment ses conclusions, il a martelé tout un ensemble de mesures concrètes. Et le bâtiment y est clairement désigné comme “une priorité, une urgence”. Logique, car c’est dans ce secteur que l’effort à faire est le plus important sur le plan des économies d’énergie et de matières premières, de la réduction des gaz à effet de serre et de la diminution du volume des déchets. La France est d’ailleurs en train de combler son retard sur certains de ses voisins européens en matière d’architecture et de construction vertes. L’objectif est triple. Tout d’abord, diminuer l’impact écologique des bâtiments. Ensuite, alléger les factures des usagers. Car si au départ, la construction durable coûte plus cher, à long terme, elle est largement compensée par des gains significatifs tout au long de la vie du bâtiment. Enfin, améliorer le confort des usagers, tout en préservant leur santé. Plus qu’essentiel, car aujourd’hui, un citadin passe 90 % de son temps à l’intérieur. Or, la multiplication des allergies et des infections respiratoires, en particulier chez les enfants, serait imputable à la mauvaise qualité de l'air intérieur, lequel serait en moyenne 3 à 7 fois plus pollué que l'air extérieur !


 

Service

Prenez rendez-vous avec un diagnostiqueur