le-de-France : une vente sur cinq voit grand

Même avec un compte en banque garni à souhait, trouver une belle surface en Ile-de- France n’est pas de tout repos. Le grand appartement neuf, par exemple, reste une espèce rare, largement éclipsée par le 3-pièces, qui représente 45 % des ventes. Les 4/5-pièces et plus ne constituent que 20 % du marché. Les plus de 110 m2, rarissimes, ne comptent que pour 5 %, intéressant en majorité des familles déjà propriétaires d’une maison, mais ne souhaitant plus en supporter les charges. Ces habituées de la vie au large et du plein air font le choix d’un grand appartement avec terrasse, à l’aise pour en payer le prix grâce au douillet matelas de la revente de leur bien.

le-de-France : une vente sur cinq voit grand
le-de-France : une vente sur cinq voit grand

Dernièrement, certaines superficies extralarges ont été passées à la moulinette. La maison francilienne a perdu 14 m2 en un an et le grand appartement parisien, proche de 100 m2, a été rogné de 10 m2 au 2e trimestre. La périphérie, quant à elle, a maintenu ses ambitions de grandeur : le 85 m2 demeure une bonne moyenne, en perte de vitesse de 1 à 2 m2 seulement. Par ces temps ubuesques en termes financiers, la vente des grands logements se trouve souvent pénalisée par le défaut de prêts relais.


D’après la fédération des promoteurs-constructeurs (FPC), le reflux des ventes de la promotion privée a atteint 23,7 % en Ile-de-France au cours du 1ersemestre, toutes tailles de produits confondues. “Cependant, les acquéreurs ne doivent pas s’attendre à une baisse des prix sur les biens neufs.Des négociations pourraient bien atteindre 3 à 5 points,mais pas davantage, car la structure du marché ne s’y prête guère en ce moment”, considère le président de la FPC, Jean-François Gabilla. D’après lui, ni la hausse des matières premières, ni l’empilement des nouvelles réglementations ne permettent d’envisager une diminution des tarifs. En revanche, les petits cadeaux sont toujours les bienvenus pour entretenir des relations commerciales amicales. Le promoteur NS Développement offre, par exemple, un second parking à l’heureux acquéreur de l’un de ses logements de 80 m2 de Vitry-sur-Seine. Coût : entre 280 000 et 300 000 euros pour une remise des clés au 2e trimestre et la visite d’un appartement décoré en prime.


Service

Prenez rendez-vous avec un diagnostiqueur