Languedoc-Roussillon : une retraite ensoleillée

Entre les Bouches-du-Rhône et la côte languedocienne, Montpellier et Nîmes restent des valeurs sûres alliant soleil et commodités urbaines.

Languedoc-Roussillon : une retraite ensoleillée
Languedoc-Roussillon : une retraite ensoleillée

Ville dynamique à souhait, Montpellier est aussi une ville très agréable à vivre tant pour des moments de loisirs que pour une retraite paisible. Ceux qui envisagent de s’y installer dans le futur ont aussi la possibilité d’y investir en résidence services ou en copropriété classique et de louer, en attendant de venir, à leur tour, y couler des jours heureux. De ce point de vue, les prétendants à la location ne manquent pas, s’agissant d’une ville qui attire entreprises, salariés et étudiants. Dans l’agglomération, les programmes immobiliers ne manquent pas et, compte tenu du repli des ventes la bonne nouvelle est que les prix baissent. Selon la Fédération des promoteurs immobiliers, ils ont perdu 3,9 % sur un an au 1er trimestre 2013. Mais ils n’en restent pas moins élevés : entre 4 000 et 5 700 €. À quelques kilomètres, Nîmes voit, à l’inverse, ses prix s’apprécier très sensiblement. Selon les promoteurs, ils ont bondi de 11,2 % rien que sur un an. Son prix moyen au mètre carré (3 590 €) est en passe de rattraper celui de Montpellier (3 602 €/m2). Preuve que la ville a du potentiel et qu’y acheter un logement neuf apparaît comme un bon compromis par rapport au bord de mer.


 


Opportunités :

  • Montpellier : Villa Hermès, du 2 au 5 pièces de 39 à 110 m2 Prix : 194 000 à 590 000 €.
  • Montpellier : Villa Juliette,du 2 au 5 pièces de 49 à 120 m2 Prix : 230 000 à565 000 €.
  • Nîmes : Résidence La Manade, du 2 et 3 pièces de 43 à 69 m2 Prix : 109 000 à 162 000 €.

Service

Prenez rendez-vous avec un diagnostiqueur