La tendance écoquartiers

Ceci étant, le haut de gamme foisonne sur la région lyonnaise, représentant près de 60 % de l'offre. On le trouve sur La Buire dans le 3e arrondissement, à proximité de La Part- Dieu, et en périphérie ouest, où abondent les rues pavillonnaires bordées d'arbres. Sur la Confluence aussi, bien évidemment. "L'aventure se poursuit", remarquait un soir frisquet de novembre le maire de Lyon, lors d'un point presse sur la nouvelle tranche de logements de la Confluence. Le jury de la Ville a rendu son verdict. Ce sont les promoteurs Brémond, Géode/ING et Atemi qui construiront les écologements des îlots E, à proximité du stade de football et de son club house. En matière d'économie d'énergie, les lauréats sont allés loin, au-delà des exigences de la réglementation thermique en vigueur (RT 2005) et du référentiel environnemental du Grand Lyon. La consommation des bâtiments n'excèdera pas 29 à 60 kWh/m2/an alors que, dans un immeuble ancien, l'habitude est de friser les 200 à 400 kWh. Pour l'heure, pas question de commercialisation au public avant l'automne en vue d'une livraison en 2010. A contrario, les programmes des îlots ABC sont dans les bureaux de vente (Nexity Apollonia, Bouwfonds Marignan, Alliade/ING/Atemi). Des appartements situés en bordure de la place centrale du quartier et conçus selon des dogmes environnementaux ambitieux.

La tendance écoquartiers
La tendance écoquartiers

Ceci étant, le haut de gamme foisonne sur la région lyonnaise, représentant près de 60 % de l'offre. On le trouve sur La Buire dans le 3e arrondissement, à proximité de La Part- Dieu, et en périphérie ouest, où abondent les rues pavillonnaires bordées d'arbres. Sur la Confluence aussi, bien évidemment. "L'aventure se poursuit", remarquait un soir frisquet de novembre le maire de Lyon, lors d'un point presse sur la nouvelle tranche de logements de la Confluence. Le jury de la Ville a rendu son verdict. Ce sont les promoteurs Brémond, Géode/ING et Atemi qui construiront les écologements des îlots E, à proximité du stade de football et de son club house. En matière d'économie d'énergie, les lauréats sont allés loin, au-delà des exigences de la réglementation thermique en vigueur (RT 2005) et du référentiel environnemental du Grand Lyon. La consommation des bâtiments n'excèdera pas 29 à 60 kWh/m2/an alors que, dans un immeuble ancien, l'habitude est de friser les 200 à 400 kWh. Pour l'heure, pas question de commercialisation au public avant l'automne en vue d'une livraison en 2010. A contrario, les programmes des îlots ABC sont dans les bureaux de vente (Nexity Apollonia, Bouwfonds Marignan, Alliade/ING/Atemi). Des appartements situés en bordure de la place centrale du quartier et conçus selon des dogmes environnementaux ambitieux.


 

Service

Prenez rendez-vous avec un diagnostiqueur