La sécurité d'un taux fixe

Un prêt à taux fixe est assurément la formule la plus simple à appréhender et la plus confortable pour vous. En choisissant une telle formule, vous connaissez d'emblée ce que vous coûtera votre crédit et les mensualités que vous devrez verser durant 15, 20 ou 25 ans. Pas de mauvaise surprise en cours de route donc. D'autant que malgré la hausse, le niveau des taux reste attractif et que vous ne risquez donc pas de regretter votre choix. Votre taux sera, en effet, fixé dès le départ et ne pourra ni monter ni baisser en fonction des fluctuations des marchés. Bref, un taux fixe vous permettra de conjuguer taux bas et sécurité. Cela n'a pas toujours été le cas. Ceux qui ont emprunté à taux fixe autour de 10 ou 11 % au cours des années 90 en ont fait la triste expérience quand ils se sont rendu compte que les taux baissaient fortement et qu'ils ne pouvaient pas en profiter. Aujourd'hui, un tel risque n'existe plus puisque les taux sont à des niveaux plancher. Jugez-en ! Toujours selon l'Anil, pour un prêt sur 15 ans, ils démarraient récemment à 3,10 % chez LCL (Crédit Lyonnais) ; à 3,25 % à La Banque Postale ou encore à 3,50 % à l'UCB ou encore 3,60 % chez BNPParibas. Attention toutefois, les meilleurs tarifs sont réservés aux emprunteurs disposant d'un bon apport personnel. Si vous n'avez pas ou peu de mise de fonds et que vous empruntez sur une durée de 20 ou 25 ans, les conditions ne seront pas les mêmes. Dans ce cas, les taux montent souvent audelà de 4 %. Quoi qu'il en soit, ne vous limitez pas à votre seule banque, faites jouer la concurrence. Et si vous n'avez pas beaucoup de temps à y consacrer, allez voir un courtier comme Cafpi, Meilleurtaux, Ace ou Empruntis qui se chargeront de négocier pour vous le meilleur taux auprès des banques. Une solution qui peut vous faire gagner 0,20 ou 0, 30 point sur celui-ci. Une économie non négligeable en période de remontée des taux. Cela dit, la remontée des taux fixes reste très modérée. "Nous ne nous attendons pas à de hausses sensibles des taux fixes de crédit immobilier avant la fin du 1er semestre 2006, note Empruntis, un courtier en bancassurance, les taux d'intérêt à long terme (OAT 10 ans), qui servent de support, se sont stabilisés au cours du mois de février à des niveaux très bas (autour de 3,50 %). Les anticipations inflationnistes auraient dû pousser les taux à la hausse, cependant les perspectives économiques ont été révisées à la baisse par plusieurs institutions". Voilà qui doit vous inciter à ne pas trop attendre pour vous engager dans votre projet d'acquisition.

La sécurité d'un taux fixe
La sécurité d'un taux fixe

Un prêt à taux fixe est assurément la formule la plus simple à appréhender et la plus confortable pour vous. En choisissant une telle formule, vous connaissez d'emblée ce que vous coûtera votre crédit et les mensualités que vous devrez verser durant 15, 20 ou 25 ans. Pas de mauvaise surprise en cours de route donc. D'autant que malgré la hausse, le niveau des taux reste attractif et que vous ne risquez donc pas de regretter votre choix. Votre taux sera, en effet, fixé dès le départ et ne pourra ni monter ni baisser en fonction des fluctuations des marchés. Bref, un taux fixe vous permettra de conjuguer taux bas et sécurité. Cela n'a pas toujours été le cas. Ceux qui ont emprunté à taux fixe autour de 10 ou 11 % au cours des années 90 en ont fait la triste expérience quand ils se sont rendu compte que les taux baissaient fortement et qu'ils ne pouvaient pas en profiter. Aujourd'hui, un tel risque n'existe plus puisque les taux sont à des niveaux plancher. Jugez-en ! Toujours selon l'Anil, pour un prêt sur 15 ans, ils démarraient récemment à 3,10 % chez LCL (Crédit Lyonnais) ; à 3,25 % à La Banque Postale ou encore à 3,50 % à l'UCB ou encore 3,60 % chez BNPParibas. Attention toutefois, les meilleurs tarifs sont réservés aux emprunteurs disposant d'un bon apport personnel. Si vous n'avez pas ou peu de mise de fonds et que vous empruntez sur une durée de 20 ou 25 ans, les conditions ne seront pas les mêmes. Dans ce cas, les taux montent souvent audelà de 4 %. Quoi qu'il en soit, ne vous limitez pas à votre seule banque, faites jouer la concurrence. Et si vous n'avez pas beaucoup de temps à y consacrer, allez voir un courtier comme Cafpi, Meilleurtaux, Ace ou Empruntis qui se chargeront de négocier pour vous le meilleur taux auprès des banques. Une solution qui peut vous faire gagner 0,20 ou 0, 30 point sur celui-ci. Une économie non négligeable en période de remontée des taux. Cela dit, la remontée des taux fixes reste très modérée. "Nous ne nous attendons pas à de hausses sensibles des taux fixes de crédit immobilier avant la fin du 1er semestre 2006, note Empruntis, un courtier en bancassurance, les taux d'intérêt à long terme (OAT 10 ans), qui servent de support, se sont stabilisés au cours du mois de février à des niveaux très bas (autour de 3,50 %). Les anticipations inflationnistes auraient dû pousser les taux à la hausse, cependant les perspectives économiques ont été révisées à la baisse par plusieurs institutions". Voilà qui doit vous inciter à ne pas trop attendre pour vous engager dans votre projet d'acquisition.


 

Service

Prenez rendez-vous avec un diagnostiqueur