La Réunion, the place to be

Jamais La Réunion n’aura suscité autant d’engouement auprès des conseillers en gestion de patrimoine et, par voie de conséquence, auprès des investisseurs en loi Girardin. Pourquoi un tel boom des demandes d’investissement ? Selon l’Insee, il existe actuellement sur place un besoin de 10 000 logements par an. Et cette demande n’est pas prête de se calmer puisque, dans les trois années à venir, la population de l’île devrait passer de 768 000 à 828 000 habitants. Conséquence immédiate, les prix d’achat s’envolent. A Saint-Denis de La Réunion, par exemple, le mètre carré dans le neuf oscille entre 4 000 et 5 000 e. Pour trouver des tarifs plus attractifs, mieux vaut se diriger vers le sud de l’île, encore en pleine mutation. À Saint-Pierre, comptez entre 3 600 et 3 800 e/m2. Le tout sans le moindre problème de location car la ville, grâce à son aéroport, est en constante ouverture sur le monde.

La Réunion, the place to be
La Réunion, the place to be

Toutefois, l’avenir de La Réunion est peut-être encore ailleurs. Selon Dominique Robert, directrice commerciale de Réunion Direct, trois grands projets devraient encore doper ce marché de l’investissement locatif. Le premier, c’est la route des Tamarins. “Livrée en fin d’année, cette route doit relier Saint-Paul à l’Étang-salé et ainsi rendre plus accessible toute la zone du Tampon,où, rappelons-le, se trouve une faculté de 2 500 étudiants. Pour l’heure, le mètre carré dans le neuf y avoisine les 3 500 €”, observe-t-elle. Ensuite, la livraison du tramway (fin 2010) reliant Saint-Denis à l’ouest de l’île devrait redorer le blason de la ville du Port, le coeur du transit du transport de marchandises. Et enfin, investir aujourd’hui dans des zones un peu plus vertes entre Saint-Pierre et Saint-Joseph peut se révéler payant demain. En effet, un projet de tramway entre ces deux agglomérations est à l’étude.




Plafond annuel de ressources des locataires




Service

Prenez rendez-vous avec un diagnostiqueur