La réception, une étape clé

La "réception des travaux", c'est l'acte par lequel le maître d'ouvrage déclare accepter l'ouvrage, avec ou sans réserves. Elle consiste en une visite approfondie des lieux en compagnie du constructeur. C'est une étape essentielle, qui marque le point de départ des différentes garanties. Pour ne rien laisser passer, vous avez le droit de vous faire assister par un professionnel du bâtiment. Prenez votre temps et passez à la loupe chaque pièce, du sol au plafond. Vous devez vérifier que tout est conforme point par point à la notice descriptive et aux plans. Munissez-vous d'un mètre pour vérifier les dimensions des pièces. Ouvrez et fermez les robinets, faites fonctionner les prises de courant, les chasses d'eau, les radiateurs, etc. Après ce "tour du propriétaire", vous procédez à la réception. Sans réserves, si vous n'avez constaté aucune anomalie. Avec réserves, si vous avez constaté des vices apparents. Ces éléments figurent sur un procès-verbal que vous signez et qui doit mentionner le détail des réserves éventuelles ainsi que le délai accordé pour remédier aux défauts constatés. Le constructeur ou promoteur est obligé d'en tenir compte et de procéder aux réparations. Vous avez en main un argument de poids, le solde des travaux qui reste à payer (5 %). Vous pouvez décider de le consigner, jusqu'à la levée des réserves.

La réception, une étape clé
La réception, une étape clé

La "réception des travaux", c'est l'acte par lequel le maître d'ouvrage déclare accepter l'ouvrage, avec ou sans réserves. Elle consiste en une visite approfondie des lieux en compagnie du constructeur. C'est une étape essentielle, qui marque le point de départ des différentes garanties. Pour ne rien laisser passer, vous avez le droit de vous faire assister par un professionnel du bâtiment. Prenez votre temps et passez à la loupe chaque pièce, du sol au plafond. Vous devez vérifier que tout est conforme point par point à la notice descriptive et aux plans. Munissez-vous d'un mètre pour vérifier les dimensions des pièces. Ouvrez et fermez les robinets, faites fonctionner les prises de courant, les chasses d'eau, les radiateurs, etc. Après ce "tour du propriétaire", vous procédez à la réception. Sans réserves, si vous n'avez constaté aucune anomalie. Avec réserves, si vous avez constaté des vices apparents. Ces éléments figurent sur un procès-verbal que vous signez et qui doit mentionner le détail des réserves éventuelles ainsi que le délai accordé pour remédier aux défauts constatés. Le constructeur ou promoteur est obligé d'en tenir compte et de procéder aux réparations. Vous avez en main un argument de poids, le solde des travaux qui reste à payer (5 %). Vous pouvez décider de le consigner, jusqu'à la levée des réserves.


 

Service

Prenez rendez-vous avec un diagnostiqueur