La priorité à l'espace intérieur et extérieur

Bâti, luminosité, circulation, modularité... tels sont les principales caractéristiques qui guident les promoteurs pour concevoir leurs programmes de prestige.

La priorité à l'espace intérieur et extérieur
La priorité à l'espace intérieur et extérieur

Dans le haut de gamme, il n’est pas question de se contenter d’une qualité courante. Si les promoteurs sont obligés de respecter certaines normes, notamment en matière de handicap et de performance énergétique RT 2012, il faut aussi qu’ils portent une attention particulière à l’isolation phonique, car un immeuble haut standing ne doit souffrir d’aucune nuisance de ce type. " C’est la raison pour laquelle, les promoteurs prévoient généralement des chapes isophoniques ", déclare Jessy Armanini de l’agence Barnes. Outre le bâti, une attention particulière est portée aux halls d’entrée et aux circulations souvent traités par des architectes d’intérieur. " Pour les parties communes de notre opération de Montpellier, nous avons travaillé avec le peintre Patrice Murciano ", précise Yoann Dorat d’Elipsis. Quant aux appartements proprement dits, " ils ne peuvent se contenter de plans courants, souligne Sylvain Boichut. Dans la résidence que nous développons à Cannes, les neuf appartements font de 150 à 400 m2 ". Et pas question, dans le haut de gamme, de se satisfaire de plafonds de 2,50 m de hauteur. Les espaces à vivre doivent être amples, lumineux. Dans les 4 ou 5 pièces, deux ou trois salles de bains sont prévues. En outre, la chambre parentale est équipée d’un dressing. Dans tous les cas, les plans sont modulables. " Au stade de la réservation, la clientèle exige beaucoup de transformations ", indique Yann Hubert des Nouveaux Constructeurs. Autrement, c’est quasiment du sur mesure.

Service

Prenez rendez-vous avec un diagnostiqueur