La construction en mode pause

Dans l’attente d’un rebond, la construction neuve tourne au ralenti. Seuls les permis de construire des logements ordinaires connaissent un léger mieux.

La construction en mode pause
La construction en mode pause

Près de 334 000 logements neufs ont été mis en chantier durant les mois de décembre 2012 à novembre 2013 selon les statistiques du ministère du Logement dévoilées fin décembre. Bien loin de la visée « Objectifs 500 000 » à construire et à rénover d’ici 2017, réaffirmée par Cécile Duflot en novembre dernier. D’autant qu’en ôtant les 38 855 extensions de bâtiments existants, le nombre réel de nouveaux logements tombe à 299 017, en dessous du seuil fatidique des 300 000 mises en chantier. Or, ce plancher n’avait jamais été atteint, en tout cas sur la période qui s’échelonne de 2002 à 2011, où, au moins 390 000 logements avaient été mis en chantier par an toujours d’après le ministère. Du côté des permis de construire - indicateurs des futures mises en chantier - le contexte est tout aussi morose. Ceux délivrés reculent de -18,8 % de septembre à novembre 2013. Néanmoins, alors que les mises en chantier ont connu un net repli au même moment et par rapport à la période d’août à octobre (respectivement -5,5 % contre -2,8 %), les permis de construire ont perdu encore plus et plongé de 23 %. Mais ce sont ceux accordés aux logements en résidence (étudiants, seniors...) qui décrochent le plus avec -42,8 % d’août à octobre et -31,1 % de septembre à novembre. Du coup, les permis de construire délivrés pour les logements ordinaires avec un -17,8 % de septembre à novembre affichent un léger mieux après le -21,3 % enregistré sur les mois d’août à octobre.

Service

Prenez rendez-vous avec un diagnostiqueur