La confiance, un élément clé pour le Big Data

Selon une récente étude de The Boston Consulting Group (BCG), le succès du Big Data repose sur la confiance qui lie l’entreprise à ses clients.

La confiance, un élément clé pour le Big Data
La confiance, un élément clé pour le Big Data

En effet, pour recueillir le maximum d’informations, les consommateurs doivent être convaincus que les données seront utilisées de façon loyale et contrôlée. « Certaines entreprises parviendront à créer ce lien de confiance, d’autres non, explique BCG. Or les enjeux économiques de ce lien sont très importants. Les entreprises qui réussiront à le créer pourraient multiplier par cinq ou dix le volume d’informations auxquelles elles sont susceptibles d’avoir accès. Sans la confiance des consommateurs, l’essentiel des milliards d’euros de valeur économique et sociale que le Big Data pourrait représenter dans les années à venir risquerait d’être perdu », indique le rapport. Un sondage, réalisé en 2013 par ce même organisme, montre que la sensibilité des consommateurs sur la confidentialité des données varie selon la nature de ces informations. Dans les pays de l’UE, près de 9 personnes sur 10 interrogées estiment que les données financières et celles concernant les cartes de crédit sont privées. 7 personnes sur 10 y ajoutent celles concernant les enfants, la santé, le conjoint et les communications téléphoniques. Cette sensibilité est moins forte concernant la géolocalisation, la navigation internet, les e-mails, les historiques d’achat et les réseaux sociaux (pour un consommateur sur deux).

Service

Prenez rendez-vous avec un diagnostiqueur