La Charente-Maritime : une baisse de prix toujours d’actualité

De La Rochelle à Royan, cette région au charme unique et au climat agréable constitue une destination privilégiée pour clientèle à bon pouvoir d’achat.

La Charente-Maritime : une baisse de prix toujours d’actualité
La Charente-Maritime : une baisse de prix toujours d’actualité

La région n’échappe pas à la baisse des prix. Ils sont en retrait de 2 % sur un an, ce qui ramène le mètre carré ancien à 3 000 € en moyenne, sur l’ensemble du département. Un niveau de prix que l’on retrouve à Saint- Georges-de-Didonne (3 079 €/m2 en moyenne), mais légèrement supérieur à La Rochelle (3 216 €/m2). Royan est un peu plus accessible (2 598 €/m2 en moyenne). Dans le neuf, les notaires enregistrent des prix plus élevés. À La Rochelle, ils grimpent à 4 245 €, et à Royan, à 3 310 €. L’offre n’y est cependant pas pléthorique.


Le groupe Réalités commercialise plusieurs programmes à La Rochelle : quartier Saint-Maurice, où les appartements s’affichent entre 166 500 et 385 000 € ; quartier Tasdon, où des 3 et 4-pièces se négocient entre 239 000 et 304 500 € ; et près du campus universitaire, avec des prix oscillant entre 98 000 € pour les studios à 229 000 € pour les 3-pièces. « Nous y avons réalisé une petite opération dont les travaux démarrent, et sur laquelle il reste 5 appartements à vendre autour de 4 300 €/m2 moyen, note William Truchy, de Kaufman & Broad. Mais de nouveaux programmes vont démarrer sur le secteur. » À Royan, Vinci est présent avec une petite résidence de prestige, offrant des appartements avec terrasse, vue sur l’océan, et piscine sur le toit. Du studio à l’appartement d’exception, comptez 3 500 €/m2.

Service

Prenez rendez-vous avec un diagnostiqueur