L'offre de logements à Montpellier

I. B. : En matière d'accession, êtes-vous satisfait de l'offre de logements à Montpellier, notamment de ceux à prix maîtrisés ?

L'offre de logements à Montpellier
L'offre de logements à Montpellier

Philippe Gadelle : Le propre des opérations en ZAC à Montpellier est d'être placé sous le signe de la mixité. Il y a un équilibre entre le logement en accession à la propriété, le logement social PLS et le logement en primoaccession. A Montpellier, pour couvrir une part significative de la clientèle, l'on développe le logement en primo-accession où le prix de vente est voisin des 2 400 e/m habitable avec un stationnement. La vente aux investisseurs ainsi que le logement haut de gamme ont toujours leur place dans le marché montpelliérain. Mais se pose le problème de l'offre intermédiaire à 2 800- 2 900 e/m2 habitable, représentant une alternative absente sur la ville pour l'instant. Quant à la place du logement à prix maîtrisés, elle représente entre 200 et 250 ventes, ce qui n'est pas neutre. Même si le promoteur est aidé sur la charge foncière, il réalise un effort conséquent. Il est évident que nous nous dirigeons, en concertation avec l'agglomération de Montpellier, vers un système plus équilibré.


Anne Hamelin-Le Cozannet :Nous observons qu'en matière de logements pour primo-accédants, les taux d'écoulement peuvent différer d'une ZAC à l'autre. Ceci ne retire rien à la qualité de cette démarche qui consiste à pouvoir proposer, grâce au soutien de la Serm, des logements à une clientèle qui ne pouvait plus acquérir. Cependant, il ne faut pas surestimer cette offre à prix maîtrisés qui ne couvre que 15 % de l'offre et qui reste très spécifique.


Service

Prenez rendez-vous avec un diagnostiqueur