L'avis de Vincent Lemaire - Président d'Empruntis

Indicateur Bertrand : Que pensez-vous de la hausse des taux ?

L'avis de Vincent Lemaire - Président d'Empruntis
L'avis de Vincent Lemaire - Président d'Empruntis

Vincent Lemaire : Le premier commentaire que l'on peut faire c'est que les conditions de crédit ont augmenté de 0,60 à 0,70 % et que nous sommes dans un mouvement de hausse progressive. La deuxième, c'est qu'il y a une déconnexion entre l'évolution des taux longs et des taux courts. Les taux courts sont sous influence des décisions de la BCE qui, depuis quelques mois, augmente son taux directeur pour contrer les menaces d'inflation et soutenir l'économie. Elle anticipe à court terme le risque inflationniste. Son taux directeur a pris plus d'un point en un an. Quant aux taux longs, ils sont déterminés par les acteurs économiques dans une perspective de long terme. Or, à long terme on ne voit pas de risque inflationniste. Au début de l'année, l'OAT 10 ans a augmenté en raison de la hausse du pétrole mais depuis quelques semaines, il a de nouveau chuté. Résultat, la courbe des taux s'écrase, les taux courts rejoignant les taux longs. Cela dit, les banques n'ont pas répercuté à la lettre ces mouvements sur leurs crédits immobiliers puisque les taux de crédit n'ont en moyenne augmenté que de 0,60 à 0,70 point. Malgré tout, cette situation réduit l'intérêt des taux révisables. Mais, pour une durée courte, un crédit à taux révisable reste une bonne optique. Même pour ceux qui empruntent à l'origine sur 20 ou 25 ans, dès lors qu'ils savent qu'ils revendront au bout de 5 ou 6 ans. Un bon taux fixe se situe aujourd'hui à 3,95 %, un taux variable autour de 3,55 %. Cela représente une économie de 4 000 € sur 15 ans. En prenant un taux révisable capé, on ne prend pas beaucoup de risques et on s'autorise une mensualité moins forte au départ. * www.empruntis.com (courtage bancassurance en ligne)


Service

Prenez rendez-vous avec un diagnostiqueur