L'AVIS DE THIBAULT SUDRE, Notaire à Bordeaux

"Les secteurs cotés résistent bien"

L'AVIS DE THIBAULT SUDRE, Notaire à Bordeaux
L'AVIS DE THIBAULT SUDRE, Notaire à Bordeaux


Indicateur Bertrand : Quelles sont les orientations du marché bordelais ?


Thibault Sudre : Les primo-accédants, entre 20 et 35 ans, bénéficiant du PTZ pour acquérir des deux ou 3-pièces, situés dans des petites copropriétés, sont les acheteurs les plus lucides car ils s'engagent sur le marché bordelais, pour des budgets inférieurs à 200 000 €. On a certes vu des baisses de prix mais souvent sur des immeubles affichant des défauts majeurs, et ce quelque soit le quartier. Quant aux secteurs cotés, ils résistent toujours bien en matière de prix : le quartier Hôtel de Ville/Cathédrale connaît, sur un an, une stabilité (- 0,2 %) à 2 733 €/m2 moyen tandis que Lescure, à 2 367 €/m2, affiche une progression de 3 %.


L'aménagement urbain du Quai des Chartrons à la Gare a homogénéisé la façade des quais et attire une nouvelle population. On réalise de bonnes affaires dans de micro-zones : actuellement, tout le monde recherche des entrepôts à rénover du côté des Bassins à Flots.


Le quartier de Baccalan, alimenté par le tramway, devient également plus accessible. Quant aux investisseurs, ils sont restés sur le marché et s'orientent vers des une et 2-pièces et les immeubles de rapports sont très recherchés.


Dans le neuf, la loi Scellier a évidemment stimulé fortement le marché, au point d'entraîner une pénurie au cours de cette année 2010.


Et la tendance est à l'augmentation générale des prix des appartements, observée dans les sous-seings privés.