1. Accueil
  2. Conseils
  3. Actualité
  4. L'AVIS DE SYLVIE GILLET DE THOREY, Vice-présidente du Conseil régional Rhône-Alpes déléguée au tourisme et à la montagne.

L'AVIS DE SYLVIE GILLET DE THOREY, Vice-présidente du Conseil régional Rhône-Alpes déléguée au tourisme et à la montagne.

Indicateur Bertrand : Vous allez mettre en place une stratégie régionale montagne. Comment se décline-t-elle ?

L'AVIS DE SYLVIE GILLET DE THOREY, Vice-présidente du Conseil régional Rhône-Alpes déléguée au tourisme et à la montagne.
L'AVIS DE SYLVIE GILLET DE THOREY, Vice-présidente du Conseil régional Rhône-Alpes déléguée au tourisme et à la montagne.

Sylvie Gillet de Thorey : La stratégie montagne privilégie l'homme, principalement en haute montagne où nous assistons à une désertification de la population locale. Le manque d'infrastructures dans ces secteurs, la réduction des séjours, l'engorgement des voies de transport, la fermeture de commerces, la baisse du taux d'enneigement, tout cela concourt à produire des inégalités entre territoires. Notre stratégie se décline en trois volets. Le premier, "la montagne terre de vie", permettra d'investir dans la formation, dans la capacité d'accueil de nouveaux habitants et dans la lutte contre l'exclusion. Nous allons inciter à la coopération entre villes, villages, stations et zones de montagne avec la notion de bassin de vie. Nous ne pouvons bien sûr pas imposer les Scot (Schéma de cohérence territoriale) et les PLU (Plan local d'urbanisme) mais nous pouvons favoriser, via une contractualisation, une intercommunalité de projets dans le cadre d'une réflexion sur l'habitat et les transports avec la mise en place de navettes. Notre deuxième axe, "la montagne, terre de richesse", veut promouvoir une agriculture de qualité ainsi que la forêt, l'espace pastoral via, par exemple, les labels. Pour recevoir les micro-entreprises sur ces territoires, la réhabilitation de l'habitat est aussi nécessaire. Enfin, la "montagne, terre d'harmonie"prend en compte les notions de bassins de vie et d'intercommunalités pour préserver espaces et ressources. Dans cette stratégie, le volet habitat est transversal avec l'appui aux PLH (Programme local d'habitat), aux EPFL (Etablissement public foncier local), à la mixité sociale et à l'aménagement d'un tissu urbain raisonné. Je veux être optimiste dans la capacité du secteur à faciliter l'accès à une nouvelle population et à développer un tourisme durable étalé sur l'année.


Service

Prenez rendez-vous avec un diagnostiqueur