1. Accueil
  2. Conseils
  3. Actualité
  4. L'AVIS DE RAOUL GRANDHOMME, Fondateur de Broker France, courtier en crédit immobilier

L'AVIS DE RAOUL GRANDHOMME, Fondateur de Broker France, courtier en crédit immobilier

Raoul Grandhomme : Parmi nos clients, une partie est essentiellement intéressée par la défiscalisation ; les autres, des personnes autour de la cinquantaine, choisissent un lieu qui leur plaît, pour en profiter comme résidence secondaire ou pour y emménager au moment de la retraite.

L'AVIS DE RAOUL GRANDHOMME, Fondateur de Broker France, courtier en crédit immobilier
L'AVIS DE RAOUL GRANDHOMME, Fondateur de Broker France, courtier en crédit immobilier

Quel que soit le but de l'investissement, il faut absolument que l'acquéreur se déplace pour voir ce qu'il achète et qu'il se renseigne sur le besoin locatif de la région, ainsi que sur les projets à venir.


L'environnement, la qualité de la construction, du promoteur sont des points importants. Si l'investissement est à but patrimonial, mieux vaut partir sur un produit qui respecte d'ores et déjà les normes en matière d'écologie et d'énergie, voire qui est en avance, puisque la législation prendra inéluctablement cette orientation. À voir aussi si la ville n'a pas souffert d'une surproduction de biens défiscalisants qui ne trouvent pas preneurs.


Il faut aussi être attentif aux frais de fonctionnement annexes : coûts de copropriété, jardinage, gardiennage sont autant de prestations qui ne figurent pas forcément au contrat et qui rognent considérablement le loyer encaissé chaque mois. Le financement du projet, qui varie en fonction des revenus, de l'imposition, de la situation familiale, compte aussi beaucoup.


L'investisseur peut soit s'orienter vers un prêt amortissable classique, soit sur un prêt in fine pour augmenter l'effet de défiscalisation, à condition que le prêt soit très sécurisé. Je conseille en général d'opter pour une durée relativement longue, aux environs de vingt ans, pour un investissement locatif, car cela permet de ne pas avoir un endettement trop élevé. En cas d'accident de la vie, chômage par exemple, des mensualités plus faibles seront plus faciles à assumer. Grâce à un montage qui couple le prêt à une assurance-vie, le client pourra le solder plus rapidement s'il le souhaite, au moment de la revente ou de la retraite.

Service

Prenez rendez-vous avec un diagnostiqueur