1. Accueil
  2. Conseils
  3. Actualité
  4. L’AVIS DE PIERRE BOULDOIRE Maire de Frontignan, vice-président de la communauté d’agglomération du Bassin de Thau

L’AVIS DE PIERRE BOULDOIRE Maire de Frontignan, vice-président de la communauté d’agglomération du Bassin de Thau

Indicateur Bertrand : Quelle est la problématique de l'habitat à l'échelle du territoire intercommunal ?

L’AVIS DE PIERRE BOULDOIRE Maire de Frontignan, vice-président de la communauté d’agglomération du Bassin de Thau
L’AVIS DE PIERRE BOULDOIRE Maire de Frontignan, vice-président de la communauté d’agglomération du Bassin de Thau

Pierre Bouldoire : Le premier constat dressé par la communauté d'agglomération, créée en 2003, est l'attractivité de son territoire sur le plan démographique. Outre une hausse des prix que nous constatons en matière d'habitation, nous devons tenir compte de l'équilibre écologique et naturel du Bassin de Thau. La pression démographique ne peut pas se faire au détriment de cet équilibre dont dépend la nature économique des activités de ce territoire. Si nous ne comptons que 85 000 habitants, nous avons conscience que cette population peut croître au fur et à mesure des opportunités foncières. Or, tout est question d'équilibre. Cette progression démographique va de pair avec une réflexion sur la création d'équipements publics et le Scot que nous mettons en place va dans ce sens. Il est évident que la solution qui a consisté depuis des décennies à construire des lotissements sur d'anciennes vignes est révolue et qu'il importe de s'orienter vers une densification de l'habitat urbain. Désormais, il est impératif de mener à bien l'élaboration du Scot - qui recouvre un territoire de 100 000 habitants avec les communes du bassin versant - pour mettre en oeuvre des solutions concertées. La population totale de la communauté d'agglomération représente le quartier d'une grande ville et cette échelle nous impose de trouver une politique de répartition qui ne soit pas imposée. Enfin, la communauté d'agglomération dispose de la compétence des transports en commun et nous travaillons actuellement à l'élaboration d'un plan déplacement urbain. Si, pour l'instant, nous n'en sommes plus à un projet de fusion entre les deux communautés d'agglomération, nous ne pouvons, en effet, ignorer la proximité de la communauté d'agglomération de Montpellier et les liens étroits avec le Bassin de Thau entre les bassins d'habitat et les bassins d'emplois.



















Service

Prenez rendez-vous avec un diagnostiqueur