L’AVIS DE PHILIPPE GADELLE Président de la FPC Languedoc-Roussillon

Indicateur Bertrand : Etes-vous satisfait de la tenue du marché régional ?

L’AVIS DE PHILIPPE GADELLE Président de la FPC Languedoc-Roussillon
L’AVIS DE PHILIPPE GADELLE Président de la FPC Languedoc-Roussillon

Philippe Gadelle : Montpellier confirme son attraction démographique et économique et nous avons dû atteindre, voire dépassé le seuil des 2 000 ventes fin 2007. Cependant, l'offre est loin d'être pléthorique et nous avons devant nous environ sept mois de vente. La problématique des prix reste récurrente et nous n'arrivons pas à contenter la majorité des personnes sur nos bureaux de vente en raison d'un niveau de prix moyen situé à 3 300 e/m2. Ainsi, en raison des prix, une personne sur trois ne peut pas être satisfaite. Nous travaillons sur cette question avec les entreprises de construction et les collectivités. Certes, ces dernières peuvent nous aider à faciliter l'émergence d'une offre destinée aux accédants mais il revient aux promoteursconstructeurs de trouver des systèmes constructifs adaptés aux nouvelles exigences, notamment en matière de consommation énergétique des appartements. Ceci nécessite un effort de réflexion autour de techniques nouvelles à appliquer notamment en matière de forme urbaine et architecturale. Cette évolution passe notamment par des solutions simples comme l'isolation par l'extérieur, ce qui ne doit rien enlever à la spécificité culturelle des choix architecturaux de chaque région. En 2008, la situation devrait être comparable à l'année écoulée et la demande devrait être aussi au moins importante qu'en 2007. Nous sommes d'autant plus confiants que la Société d'équipement de la région de Montpellier va faciliter le lancement de nouvelles opérations au sein des Zac. Nous pourrions même réaliser 2 500 ventes sur l'agglomération de Montpellier si la volonté politique de libérer l'offre s'exprimait plus largement.










Service

Prenez rendez-vous avec un diagnostiqueur