L’AVIS DE PASCAL BRASSEUR Directeur général de BNP Paribas Invest Immo

Indicateur Bertrand : L'investissement locatif est-il encore intéressant malgré la baisse de la rentabilité locative ?

L’AVIS DE PASCAL BRASSEUR Directeur général de BNP Paribas Invest Immo
L’AVIS DE PASCAL BRASSEUR Directeur général de BNP Paribas Invest Immo

Pascal Brasseur : Les prix d'acquisition des logements ont augmenté plus vite que les loyers, ce qui a effectivement rendu les rentabilités moins importantes. Pour autant, l'investissement locatif ne perd rien de son intérêt, à condition d'y apporter une réponse à plusieurs niveaux, en fonction du profil de l'investisseur. En effet, en matière d'investissement immobilier, il faut se garder de toute généralité : le choix du type de bien, de sa localisation, du neuf plutôt que de l'ancien, doit être fait en fonction des objectifs de l'investisseur. S'il souhaite privilégier la rentabilité locative, ou effectuer un placement patrimonial, ou encore s'assurer un complément de retraite, il n'effectuera pas le même type d'investissement.


I. B. : Quelle catégorie de logement correspond aux différents objectifs ?


P. B. : L'investisseur qui souhaite privilégier la rentabilité financière devra se tourner prioritairement vers les petites surfaces, plutôt dans des villes universitaires de province. La valorisation sur le long terme sera peut-être moins importante, mais la rentabilité locative d'un studio dans l'ancien peut encore atteindre 7 à 8 %. S'il souhaite plutôt s'assurer une bonne plusvalue à la revente, il ciblera plutôt les grandes métropoles, voire la région parisienne, et une surface intermédiaire comme un 2-pièces. La rentabilité sera moindre, de l'ordre de 4 à 5 %, mais la revente s'effectuera dans de bonnes conditions. Enfin, l'investissement locatif dans le neuf présente des rentabilités plus faibles, entre 3 et 4 %, mais les dispositifs de défiscalisation augmentent leur rendement et les packages avec gestion locative représentent une bonne garantie pour les investisseurs. Il faut juste qu'ils vérifient que les niveaux de loyer qu'on leur fait miroiter correspondent bien au marché locatif réel.




















Service

Prenez rendez-vous avec un diagnostiqueur