L’AVIS DE OLIVIER ZARAGOZA, Maire de Tignes

Indicateur Bertrand : Comment gérer l'équilibre en résidence de loisirs et habitat permanent ?

L’AVIS DE OLIVIER ZARAGOZA, Maire de Tignes
L’AVIS DE OLIVIER ZARAGOZA, Maire de Tignes

Olivier Zaragoza : Face à la rareté du foncier, la commune de Tignes privilégie clairement l'hôtellerie, d'autant qu'elle est la quatrième destination hôtelière des Alpes en nombre de lits. Nous comptons 30 000 lits touristiques et 5 000 personnes travaillent dans le secteur et font vivre la station. Face à ce constat, il est évident que le développement de la résidence secondaire n'a pas été favorisé et qu'il est même inexistant depuis maintenant 18 ans. En tout cas, aucun permis de construire n'est délivré dans ce sens. Quant aux résidences de tourisme, elles constituent un concept hybride plus proche de l'habitation que de l'hôtellerie. Parallèlement, nous comptons actuellement une population permanente de 2 200 habitants et nous savons que certains ont dû se résoudre à se loger dans la vallée faute d'offre adaptée ici. Nous visons le maintien de cette population et l'objectif est de pouvoir accueillir à Tignes des jeunes familles souhaitant investir dans des logements de qualité et dans un environnement que nous souhaitons consolider où tous les services de proximité, du dentiste au supermarché, sont disponibles. Sur le site des Bouisses, au pied du barrage de Tignes, à 1 850 m, nous lançons un projet à vocation touristique mais aussi sociale car il ne faut pas opposer l'un à l'autre mais au contraire les associer. Cette mixité urbaine où nous trouverons des appartements en accession, d'autres à loyer modéré mais aussi des logements saisonniers est liée à un projet touristique où nous allons pouvoir reconstruire des lits de qualité avec une mixité entre résidence de tourisme et hôtellerie. Ce projet va de pair avec la construction de télécabines et la livraison du premier bâtiment de logements, prévus en 2009. En aucun cas, les populations permanente et touristique ne doivent s'opposer car elles concourent au maillage nécessaire du territoire.


Service

Prenez rendez-vous avec un diagnostiqueur