1. Accueil
  2. Conseils
  3. Actualité
  4. L'AVIS DE OLIVIER DAQUIN, Directeur développement commercial et de la communication de BPI

L'AVIS DE OLIVIER DAQUIN, Directeur développement commercial et de la communication de BPI

" Le coût du crédit a rarement été aussi attractif "

L'AVIS DE OLIVIER DAQUIN, Directeur développement commercial et de la communication de BPI
L'AVIS DE OLIVIER DAQUIN, Directeur développement commercial et de la communication de BPI


Emprunter malin, c'est aussi emprunter à taux révisable. Cette solution est toujours gagnante sur le long terme. Certes, les taux sont aujourd'hui très bas et ils vont sans doute remonter. Ce serait d'ailleurs un bon signe pour la conjoncture économique. Avec des taux fixes de 3,50 à 4%, le coût du crédit a rarement été aussi attractif. Mais, la mensualité est définie une bonne fois pour toutes et rien ne changera jusqu'à l'échéance du prêt. Avec les taux révisables, rien n'est figé. Le taux fluctue en fonction de l'évolution des conditions d'emprunt sur les marchés monétaires à court terme.Aujourd'hui, ils se situent à des niveaux très bas et permettent de financer une acquisition à 2/2,50%. Il y a donc un écart de 1 à 1,5% entre taux fixe et taux révisable. En optant pour un taux révisable, l'emprunteur fait donc de sérieuses économies en début de prêt.


C'est en effet, lemoment où il paie le plus d'intérêts puisque le capital emprunté est au maximum. Si l'emprunteur souscrit un crédit de 300 000 € sur 20 ans au taux de 4,1%par exemple, sa mensualité s'élèvera à 1 833X. S'il privilégie un taux révisable, il économisera l'équivalent de 300€ par mois. Une somme qu'il pourra soit économiser sur un compte épargne, injecter dans ses loisirs… Et s'il le souhaite, il pourra aussi choisir de conserver samensualité à 1 833Xet acheter plus grand puisque sa capacité d'emprunt passera non plus à 300 000 € mais à 365 000 €. Il serait vraiment dommage de ne pas en profiter. Etmême si le taux remonte par la suite, le risque estminime, d'autant que les formules sont sécurisées. Lemontant de lamensualité est généralement plafonné, les fluctuations de taux sont répercutées sur la durée, qui ne peut dépasser cinq ans. L'emprunteur peut aussi arbitrer son crédit en passant, par exemple, à taux fixe au bout de quelques années. Ces souplesses ne sont possibles qu'avec un taux révisable.

Service

Prenez rendez-vous avec un diagnostiqueur