L’AVIS DE MICHEL WILLAEY, Directeur du développement de l’UMF

Indicateur Bertrand : Le marché de la maison individuelle est-il en repli ?

L’AVIS DE MICHEL WILLAEY, Directeur du développement de l’UMF
L’AVIS DE MICHEL WILLAEY, Directeur du développement de l’UMF

Michel Willaey : Avant tout, rappelons qu’environ 5 500 maisons individuelles sont construites chaque année en Ile-de-France. Au premier trimestre, nous observons un tassement de 9 %. Cela ramène au niveau de 2004/2005, qui reste dans des proportions raisonnables. En revanche, nous constatons une baisse de 20 % de fréquentation des espaces de vente. Je pense que ce n’est pas une crise immobilière, plutôt de l’attentisme. En Ile-de-France, la maison individuelle est victime du coût élevé du foncier : un terrain à bâtir vaut en moyenne 125 000 euros pour 500 m2, alors qu’il coûte 20 à 30 % moins cher à la limite de la région. Quand 100 ventes sont conclues, 40 se situent en Ile-de-France et 60 juste à l’extérieur. Dans le schéma directeur de la région, rien ne laisse penser que nous nous dirigeons vers une embellie de la fluidité foncière.


I. B. : Disons même que le schéma directeur accorde en fait très peu d’importance à la maison individuelle...


M. W. : Tout à fait, ce qui est regrettable parce que la maison individuelle n’est pas la dévoreuse de foncier éloignée du centre-ville que l’on caricature trop souvent. Au contraire, les constructeurs travaillent sur de petites parcelles, de 250 à 300m2, et sur des modèles de maisons qui utilisent intelligemment le sol, en intégrant éventuellement des sous-sols semi-enterrés pouvant accueillir des chambres en cour anglaise. Pour limiter les déplacements, la solution idéale serait de réserver des parcelles aux maisons sur des terrains proches des villes. Notre challenge annuel donne l’occasion de promouvoir des projets innovants dans plusieurs directions : basse consommation, haute technologie pour faciliter le télétravail, maison de ville, remise aux normes de l’habitat existant. Les formes sont de plus en plus inventives, les constructeurs associant souvent des architectes à la conception des projets.


Service

Prenez rendez-vous avec un diagnostiqueur