1. Accueil
  2. Conseils
  3. Actualité
  4. L'AVIS DE MICHEL LENTHÉRIC, 1er adjoint, chargé de l'aménagement durable du territoire de St-Jean-de-Védas

L'AVIS DE MICHEL LENTHÉRIC, 1er adjoint, chargé de l'aménagement durable du territoire de St-Jean-de-Védas

Indicateur Bertrand : Une nouvelle équipe dirige la commune. Quel est votre projet urbain ?

L'AVIS DE MICHEL LENTHÉRIC, 1er adjoint, chargé de l'aménagement durable du territoire de St-Jean-de-Védas
L'AVIS DE MICHEL LENTHÉRIC, 1er adjoint, chargé de l'aménagement durable du territoire de St-Jean-de-Védas

Michel Lenthéric : Tout d'abord, observons la situation que nous trouvons : sur un parc de 3 500 logements, la commune devrait totaliser 700 logements sociaux. Or, il en manque 550 et dès cette année, le Préfet risque de ponctionner, pour ce déficit de logements, 230 000 €dans le cadre de la loi SRU. Nous avons une volonté de rééquilibrage mais pas de n'importe quelle manière. Notre prédécesseur nous laisse le projet de Zac de Roque Fraisse qui prévoit un total de 1 900 logements. Avec une moyenne de 50 logements par hectare, cette Zac affiche la plus importante densité de l'agglomération de Montpellier ! Nous souhaitons, avec l'aide de la Serm, l'aménageur de l'opération, alléger cette opération de 200 logements en la transformant de façon radicale. La Zac devra constituer l'extension du village et être conçue sur le modèle du village méditerranéen. Il sera ainsi possible de réaliser une forte densité urbaine sans en donner l'impression. Nous souhaitons enfin que ce nouveau secteur respecte les critères d'un écoquartier, sur le modèle de celui de Fribourg.


L'enjeu est de taille si l'on ne veut pas de banlieue-dortoir aux portes de Montpellier : cette opération sera de nature à attirer la majorité des opérateurs immobiliers à Saint-Jean-de-Védas mais aussi à devenir la première opération de ce type à l'échelle de l'agglomération de Montpellier. Nous pourrons ainsi réaliser une vraie mixité sociale dans un environnement de qualité.


Sur un autre plan, nous allons requalifier la N113 pour réunifier le village en poursuivant la ligne 2 du tramway. Ces projets ainsi structurés devraient nous permettre d'accueillir dans les meilleures conditions une population nouvelle estimée à 5 000 habitants dans les dix prochaines années, portant la population totale à 14 000 habitants.

Service

Prenez rendez-vous avec un diagnostiqueur