1. Accueil
  2. Conseils
  3. Actualité
  4. L’AVIS DE MARC KASZYNSKI Directeur de l’Etablissement public foncier Nord-Pas-de-Calais

L’AVIS DE MARC KASZYNSKI Directeur de l’Etablissement public foncier Nord-Pas-de-Calais

Marc Kaszynski : Exploiter une friche industrielle coûte cher. Il faut la démolir, la dépolluer et la réaménager avant de pouvoir y envisager un nouvel avenir. En 1990, les collectivités territoriales avaient besoin d'être accompagnées dans ce travail de requalification et dans leurs projets de recyclage foncier d'espaces dégradés. Un Etablissement public foncier (EPF) du Nord-Pas de Calais a ainsi été créé. C'était le troisième en France et le premier de la décentralisation. En 15 ans, 180 millions d'euros de fonds publics ont été mobilisés pour démolir, dépolluer et réaménager 5 000 ha de friches industrielles et d'espaces dégradés. Par ailleurs, 120 millions d'euros ont été consacrés à l'acquisition de biens immobiliers et fonciers représentants plus de 3 000 ha, pour le compte des collectivités territoriales. Le nouveau contrat pluriannuel 2007-2013 oriente son intervention vers le foncier destiné au logement social et à l'habitat (112 opérations contractualisées d'ici 2013). L'EPF tentera également de prévenir l'apparition de friches industrielles en accompagnant la mutation des sites industriels abandonnés ou reconfigurés, par du portage foncier (ndlr : la structure se porte propriétaire des terrains et elle les rétrocède à la collectivité ou à une entreprise quand son projet est prêt à commencer) et des travaux de recyclage (6 opérations sont d'ores et déjà inscrites). Enfin, il va contribuer au développement des trames vertes et bleues dans la région, en bonne articulation avec l'intervention des conseils généraux, du conservatoire du littoral et des parcs naturels. Pour remplir ses objectifs, ce nouveau programme prévoit de mobiliser près de 134 millions d'euros, grâce notamment à l'augmentation de la taxe spéciale d'équipement perçue en complément des taxes directes locales.

L’AVIS DE MARC KASZYNSKI Directeur de l’Etablissement public foncier Nord-Pas-de-Calais
L’AVIS DE MARC KASZYNSKI Directeur de l’Etablissement public foncier Nord-Pas-de-Calais

Marc Kaszynski : Exploiter une friche industrielle coûte cher. Il faut la démolir, la dépolluer et la réaménager avant de pouvoir y envisager un nouvel avenir. En 1990, les collectivités territoriales avaient besoin d'être accompagnées dans ce travail de requalification et dans leurs projets de recyclage foncier d'espaces dégradés. Un Etablissement public foncier (EPF) du Nord-Pas de Calais a ainsi été créé. C'était le troisième en France et le premier de la décentralisation. En 15 ans, 180 millions d'euros de fonds publics ont été mobilisés pour démolir, dépolluer et réaménager 5 000 ha de friches industrielles et d'espaces dégradés. Par ailleurs, 120 millions d'euros ont été consacrés à l'acquisition de biens immobiliers et fonciers représentants plus de 3 000 ha, pour le compte des collectivités territoriales. Le nouveau contrat pluriannuel 2007-2013 oriente son intervention vers le foncier destiné au logement social et à l'habitat (112 opérations contractualisées d'ici 2013). L'EPF tentera également de prévenir l'apparition de friches industrielles en accompagnant la mutation des sites industriels abandonnés ou reconfigurés, par du portage foncier (ndlr : la structure se porte propriétaire des terrains et elle les rétrocède à la collectivité ou à une entreprise quand son projet est prêt à commencer) et des travaux de recyclage (6 opérations sont d'ores et déjà inscrites). Enfin, il va contribuer au développement des trames vertes et bleues dans la région, en bonne articulation avec l'intervention des conseils généraux, du conservatoire du littoral et des parcs naturels. Pour remplir ses objectifs, ce nouveau programme prévoit de mobiliser près de 134 millions d'euros, grâce notamment à l'augmentation de la taxe spéciale d'équipement perçue en complément des taxes directes locales.


 

Service

Prenez rendez-vous avec un diagnostiqueur