L'AVIS DE JÉRÔME GRANGE, Directeur général de l'AURG

Une périurbanisation plus lointaine se développe

L'AVIS DE JÉRÔME GRANGE, Directeur général de l'AURG
L'AVIS DE JÉRÔME GRANGE, Directeur général de l'AURG


Indicateur Bertrand : Quelles récentes évolutions démographiques observez-vous au cours de la dernière décennie ?


Jérôme Grange : La population de la ville centre a légèrement progressé (0,2 % par an) et celle de l'agglomération un peu plus (0,3 %), mais de façon contrastée. À l'échelle de la région urbaine grenobloise (0,7 %), le solde naturel constitue l'élément majeur de la croissance alors que celui des migrations s'avère très faiblement positif. La région ne se trouve pas dans la situation de Nantes, Montpellier et Rennes, où les apports de populations extérieures sont extrêmement importants. Peu de retraités viennent s'installer.


Par contre, les jeunes actifs arrivent en nombre, mais repartent. Dans les catégories socioprofessionnelles supérieures, ce phénomène est encore plus clair, laissant supposer que le parcours résidentiel ne peut pas totalement se réaliser dans ce bassin de vie.


I. B. : Et pour l'habitat ?


J. G. : La fragmentation spatiale de l'habitat s'intensifie, les catégories moyennes s'évadant de plus en plus loin. La péri-urbanisation est très nette, voire massive, dans le secteur de Bièvre-Valloire, relayant par là le Grésivaudan et le sud grenoblois, autrefois en tête du mouvement. Le phénomène débute dans la très belle région du Trièves, depuis l'ouverture de l'autoroute vers Sisteron. Le plateau de Champagnier, aux points de vue remarquables, se valorise également en rattrapant les prix élevés du Grésivaudan. On y assiste à la construction de maisons individuelles très haut de gamme. Dans l'agglomération, seulement trois communes ont favorisé la construction de 65 % des logements : Grenoble, Échirolles et Saint-Martin-d'Hères. En cours d'élaboration, le programme local de l'habitat évaluerait la production nécessaire de logements entre 2 500 et 3 300 unités.

Service

Prenez rendez-vous avec un diagnostiqueur