1. Accueil
  2. Conseils
  3. Actualité
  4. L'AVIS DE JEAN-MICHEL COUVE, Député-maire de Saint-Tropez et président du syndicat intercommunal du Schéma de cohérence territoriale (Scot)

L'AVIS DE JEAN-MICHEL COUVE, Député-maire de Saint-Tropez et président du syndicat intercommunal du Schéma de cohérence territoriale (Scot)

Indicateur Bertrand : Quelle place donne le Scot au besoin de logements ?

L'AVIS DE JEAN-MICHEL COUVE, Député-maire de Saint-Tropez et président du syndicat intercommunal du Schéma de cohérence territoriale (Scot)
L'AVIS DE JEAN-MICHEL COUVE, Député-maire de Saint-Tropez et président du syndicat intercommunal du Schéma de cohérence territoriale (Scot)

Jean-Michel Couve : Le syndicat intercommunal du Scot, qui regroupe douze communes*, affiche une tradition d'équilibre et de concertation. Nous voulons définir nos capacités d'accueil en fonction de nos ressources et restructurer nos réseaux routiers sur un territoire qui est l'un des premiers bassins d'emplois du Var et le plus important en matière d'apport de devises étrangères. Bien que la loi Littoral ait donné un sérieux coup de frein au développement immobilier, nous avons un rapport de sept résidences secondaires pour une résidence principale dans certaines communes. Nos PLU (Plan local d'urbanisme) vont respecter le Scot en divisant par deux l'élan de construction pour, au bout de compte, ramener ce rapport d'une résidence secondaire pour une résidence permanente. Pour répondre au développement du tourisme, nous allons nous appuyer sur la réhabilitation des hébergements de loisirs et traiter des dents creuses. Quant au besoin d'habitat de la population permanente, les communes du syndicat intercommunal ont décidé de se regrouper par secteur pour réaliser 1 600 logements pour actifs et 800 logements sociaux d'ici 2016. En revanche, nous craignons que les logements en accession à la propriété, compte tenu de la pression foncière, soient revendus au terme d'une période antispéculative. Peut-on accepter de voir engager l'argent des contribuables pour permettre des plus-values à terme sur ces logements ? Nous nous porterons donc plus sur des logements locatifs par le biais de sociétés HLM ou en système aidé via des baux emphytéotiques.


*150 000 habitants répartis sur Cavalaire, Cogolin, Gassin, Grimaud, La Croix-Valmer, La Garde-Freinet, La Mole, Le Plan-de-la-Tour, Ramatuelle, Le Rayol-Canadel, Sainte-Maxime, Saint-Tropez.


Service

Prenez rendez-vous avec un diagnostiqueur