1. Accueil
  2. Conseils
  3. Actualité
  4. L'avis de Jacqueline Rouillon - Maire de Saint-Ouen, conseillère générale

L'avis de Jacqueline Rouillon - Maire de Saint-Ouen, conseillère générale

Indicateur Bertrand : Quelles sont les ressemblances et les différences entre Saint-Ouen et Saint-Denis ?

L'avis de Jacqueline Rouillon - Maire de Saint-Ouen, conseillère générale
L'avis de Jacqueline Rouillon - Maire de Saint-Ouen, conseillère générale

Jacqueline Rouillon : Il existe effectivement des ressemblances entre les deux villes qui ont des visées communes. Elles ont aussi des évolutions voisines, liées à la tertiarisation de leurs territoires, l'accueil de populations diverses, la proportion importante de logements sociaux et la proximité de Paris. Toutes deux subissent la forte pression de la petite couronne. Mais l'échelle des deux villes n'est pas la même. Alors que la population de Saint-Denis approche de 100 000 habitants, celle de Saint-Ouen est inférieure à 40 000 habitants. L'échelle des zones à renouveler est aussi différente : Saint- Denis possède de grandes zones d'habitat social alors que Saint-Ouen présente de plus petits bâtiments de 200 logements environ. Saint-Ouen est aussi plus proche de la capitale et très influencée par elle, avec un urbanisme de petits logements anciens et de villas. Ceci explique que nous marquions plus de continuité dans notre évolution. La ville ne fait pas partie de Plaine Commune et envisagerait plutôt une communauté d'agglomération avec Clichy, Gennevilliers et Asnières.


I.B. : Quel a été le déclic du renouveau de Saint-Ouen ?


J. R. : Ce déclic a eu lieu en 2000 avec la mise en œuvre de notre PLH. Saint-Ouen devenait alors une ville ghetto, avec un habitat indigne et des logements trop petits. La population avait chuté de 50 000 habitants en 1960 jusqu'à 39 700 en 1999 à cause du manque de logements en quantité, qualité, diversité et taille. Ce PLH que nous avons élaboré est ambitieux, programmant la construction de 1 500 logements sur cinq ans, dont 40 % sociaux, le développement de l'accession à la propriété et la rénovation de l'habitat ancien. D'ici cinq ans, le plafond de 45 000 habitants que nous nous sommes fixé devrait être dépassé.


Service

Prenez rendez-vous avec un diagnostiqueur