1. Accueil
  2. Conseils
  3. Actualité
  4. L’AVIS DE ISABELLE DE WAVRECHIN - Directeur général de Pierre &Vacances Conseil Immobilier

L’AVIS DE ISABELLE DE WAVRECHIN - Directeur général de Pierre &Vacances Conseil Immobilier

Indicateur Bertrand : L’investissement à la montagne est-il un bon plan défiscalisation ?

L’AVIS DE ISABELLE DE WAVRECHIN - Directeur général de Pierre &Vacances Conseil Immobilier
L’AVIS DE ISABELLE DE WAVRECHIN - Directeur général de Pierre &Vacances Conseil Immobilier

Isabelle de Wavrechin : Attention, il ne faut pas tout mélanger. Dans ce type d’investissement, l’avantage fiscal ne doit pas être l’arbre qui cache la forêt, mais la cerise sur le gâteau. Autrement dit, on investit aussi dans un appartement à la montagne pour pouvoir en profiter à titre personnel. Il faut donc que la situation géographique, la qualité du bien, mais aussi les services soient en adéquation avec les attentes de l’investisseur occupant occasionnel. L’avantage fiscal vient en prime. Contrairement au discours ambiant, je ne crois pas qu’il soit judicieux d’investir systématiquement dans des résidences de tourisme haut de gamme. Le luxe ne répond pas à toutes les attentes. Tout dépend de la station et de la typologie de la clientèle touristique. L’investisseur doit être prudent car les spas, les jacuzzis, les salles de remise en forme sont des structures lourdes à gérer par l’exploitant. Si elles ne sont pas rentables car peu fréquentées par les touristes, elles risquent de fermer au bout d’un an. Alors que l’investisseur aura, lui, payé ce service lors de son achat. Prudence donc. Il ne faut pas se leurrer, la majorité des clients veulent avant tout pouvoir acheter du pain et des croissants, louer du bon matériel et acheter leurs forfaits de ski sans sortir de la résidence.


Service

Prenez rendez-vous avec un diagnostiqueur