1. Accueil
  2. Conseils
  3. Actualité
  4. L’AVIS DE Hubert BEAUFILS Secrétaire général du Laboratoire de l’immobilier

L’AVIS DE Hubert BEAUFILS Secrétaire général du Laboratoire de l’immobilier

La rentabilité moyenne actuelle se situe entre 3,6 et 4,2 %. À Paris et dans sa première couronne, les chiff res sont inférieurs. Quelques villes nouvelles de l’Île-de-France, comme Marne-la-Vallée, font exception, avec une rentabilité légèrement supérieure à 4 %.

L’AVIS DE Hubert BEAUFILS Secrétaire général du Laboratoire de l’immobilier
L’AVIS DE Hubert BEAUFILS Secrétaire général du Laboratoire de l’immobilier

En dessous de ces moyennes, les clients se détournent de l’investissement. Ceci dit, ils acceptent un prix d’acquisition plus élevé, et donc, une rentabilité plus faible, pour un bien dans un bâtiment basse consommation (BBC). Les investisseurs ont pris conscience des avantages du BBC : les locataires sont séduits, car ils consommeront moins d’énergie, et le propriétaire en tirera un avantage certain à la revente.


Dans le cas d’un achat patrimonial, la rentabilité constituera un critère moins important.


Une belle opération en coeur de ville dans une grande métropole, où les biens sont rares, off rira une rentabilité moins importante, mais doit prendre de la valeur avec les années. La rentabilité n’est qu’une composante d’un bon investissement locatif, après l’emplacement et la qualité du produit. Il est diffi cile de nommer des villes où une bonne rentabilité serait garantie, à part Rennes ou Nantes où les centres-villes off rent de belles opportunités.


Chaque marché a ses bons coins, c’est pourquoi l’investisseur doit se rendre sur place avant d’acheter.

Service

Prenez rendez-vous avec un diagnostiqueur