L'AVIS DE FRANÇOISE DE VEYRINAS, Vice-présidente du Grand Toulouse*

Indicateur Bertrand : Quelles sont les priorités de la Communauté d'Agglomération en matière d'habitat ?

L'AVIS DE FRANÇOISE DE VEYRINAS, Vice-présidente du Grand Toulouse*
L'AVIS DE FRANÇOISE DE VEYRINAS, Vice-présidente du Grand Toulouse*

Françoise de Veyrinas : Grâce aux orientations du PLH, la Communauté d'agglomération prend en compte les besoins de logements des nouveaux arrivants. L'étude du Conseil de développement montre que parmi les nouveaux arrivants actifs, 25 % sont des cadres et 40,5 % des employés et des ouvriers. Une augmentation de la production de logements sociaux a été prise en compte dans le Plan Local de l'Habitat et plus de 10 000 logements sociaux ont ainsi été réalisés en 4 ans (9 300 dans le parc HLM et 2 000 dans le parc privé conventionné). Le secteur de l'accession bénéficie de mesures prises par la commune de Toulouse en matière de prêt à 0 %, sans oublier la vente d'une centaine de HLM par an. De plus, l'aménagement de l'espace communautaire est l'un des objectifs prioritaires du Grand Toulouse. Cette compétence prend forme au travers d'un certain nombre de zones communautaires, dont Andromède, sur les communes de Blagnac et Beauzelle avec 3 800 logements dont 760 logements sociaux ; Monges, sur Cornebarrieu, avec 870 logements prévus dont 174 sociaux ; Les Ramassiers, à Colomiers, avec 1 544 logements dont 386 logements sociaux. Je veux enfin citer les Zac de Tucard, à Saint-Orens, avec 1 333 logements dont 333 logements sociaux et celle de Gramont, à Balma (1 300 logements dont 325 sociaux), dont le démarrage de la programmation est prévue pour 2008. Enfin, l'agglomération accueille plus de 100 000 étudiants dans les trois universités toulousaines et les grandes écoles. Ces effectifs restent stables ces dernières années et les actions en matière de logements étudiants concernent les étudiants boursiers, notamment, à travers des partenariats avec le rectorat, le Crous, la DRE, mais aussi l'Etat et les collectivités territoriales grâce auxquelles, depuis 2003, de nouvelles résidences sont construites au rythme de 250 à 300 logements/an.


*1ere adjointe de Toulouse, chargée de l'habitat et de la politique de la ville


Service

Prenez rendez-vous avec un diagnostiqueur