1. Accueil
  2. Conseils
  3. Actualité
  4. L’AVIS DE FRANÇOIS COMMEINHES, Maire de Sète, président de la communauté d’agglomération du bassin de Thau

L’AVIS DE FRANÇOIS COMMEINHES, Maire de Sète, président de la communauté d’agglomération du bassin de Thau

Indicateur Bertrand : Les grands chantiers et le renouvellement urbain de Sète constituent-ils une réponse au problème du logement ?

L’AVIS DE FRANÇOIS COMMEINHES, Maire de Sète, président de la communauté d’agglomération du bassin de Thau
L’AVIS DE FRANÇOIS COMMEINHES, Maire de Sète, président de la communauté d’agglomération du bassin de Thau

François Commeinhes : Il y a 6 ans, le constat était alarmant : la population de Sète avait fortement baissé, mais il était devenu aussi difficile de se loger en raison des prix pratiqués sur la commune. Il était donc effectivement urgent de redonner à Sète un cap vers le développement de son territoire tout en restructurant la ville. C'est ce que nous faisons, notamment à travers un certain nombre de chantiers significatifs, avec l'aménagement de la carrière du Ramassis (22 ha) et de la zone ouest de Sète. La Zac Ouest, comprise entre la Zac du triangle de Villeroy (120 ha), la voie ferrée, le canal des Allemands et Ifremer, permet non seulement de restructurer ces espaces en cohérence avec l'environnement mais aussi de réaliser 75 000m2 de Shon afin de répondre aux besoins de logements tout en ayant un contrôle sur l'évolution des prix. Les deux Zac actuelles, Est et Ouest, se développent sur d'anciennes friches qui sont ainsi reconquises. Sète est une ville singulière au foncier limité et la tendance va être à la densification plutôt qu'à l'étalement urbain. Toutes les opérations immobilières comportent également 20 % de logements aidés et, dans le cadre d'une mixité, les logements de l'office HLM sont souvent accolés à des opérations immobilières privées. Enfin, la Ville dépense chaque année plus de 500 000 e dans le cadre de la rénovation de l'habitat. Dès 2003, Sète a mis en place un périmètre de restauration immobilière et une opération programmée d'amélioration de l'habitat. Au total, sur 6 000 logements vacants, 3 000 restent à réhabiliter. Ces actions sont d'autant plus nécessaires qu'entre 2001 et le recensement partiel de 2005, la population de Sète est passée de 39 540 à 45 300 habitants.






Service

Prenez rendez-vous avec un diagnostiqueur