L’AVIS DE ESTELLE LAURENT, Responsable communication Credixia.com

Estelle laurent : Pour une première acquisition, certaines banques ont mis en place des crédits spécifiques qui fonctionnent bien. Par exemple, la Banque Populaire, le CIC, le Crédit Mutuel , proposent un prêt sur 30 ans à taux fixe pendant 10 ans et passant à taux variable les 20 années suivantes. Elles partent du principe que l'emprunteur revend généralement dans les dix ans pour acheter plus grand et qu'il n'aura donc pas à passer en taux variable. Même s'il ne revend pas, il aura toujours la faculté de repasser à taux fixe si cela lui convient mieux. Ces formules démarrent aujourd'hui à partir de 4,70 %. Ce type de prêt remporte un vif succès auprès des jeunes emprunteurs qui achètent leur premier logement et qui savent qu'ils devront en changer dans quelques années. En revanche, la formule est sans doute moins attractive pour les personnes qui achètent d'emblée un grand appartement et qui ne tablent pas sur une revente rapide. Le taux démarre à 4,70 % pour les dix premières années, ce qui est très compétitif pour les jeunes. D'autant qu'ils peuvent aussi profiter de la délégation d'assurances décès-invalidité. Ce qui leur permet de réaliser une économie supplémentaire sur le coût de leur crédit. Les meilleurs tarifs sont accordés aux emprunteurs ayant entre 25 et 30 ans, s'ils sont cadres et non fumeurs. Si l'emprunteur est une femme, c'est encore mieux car les femmes ont une espérance de vie supérieure à l'homme. A titre d'exemple, un jeune cadre non fumeur qui emprunte 150 000 e ne paiera que 0,10 % du capital emprunté alors que s'il dépasse les 40 ans, sa prime sera de l'ordre de 0,27 à 0,30 %.

L’AVIS DE ESTELLE LAURENT, Responsable communication Credixia.com
L’AVIS DE ESTELLE LAURENT, Responsable communication Credixia.com







Service

Prenez rendez-vous avec un diagnostiqueur