1. Accueil
  2. Conseils
  3. Actualité
  4. L'AVIS DE CHRISTIAN LOUIS-VICTOR, Président de l'Union des Maison Françaises

L'AVIS DE CHRISTIAN LOUIS-VICTOR, Président de l'Union des Maison Françaises

"Il nous faut sécuriser le futur"

L'AVIS DE CHRISTIAN LOUIS-VICTOR, Président de l'Union des Maison Françaises
L'AVIS DE CHRISTIAN LOUIS-VICTOR, Président de l'Union des Maison Françaises


Indicateur Bertrand : Comment va le marché de la maison individuelle ?


Christian Louis-Victor : sur les 12 derniers mois, le nombre de ventes brutes enmaisons individuelles en diffus s'élève à environ 186 000 unités. Il est en hausse, de + 24% par rapport aux 12 mois précédents; et de + 29% sur les trois derniers mois par rapport aux trois mois identiques de l'année précédente !


C'est un rythme satisfaisant par rapport à la période d'où l'on vient, mais qui est un peu inférieur, à la meilleure année de 2006, où nous avions vendu 205 000 maisons. En revanche l'évolution sur le mois d'avril 2010 par rapport au mois demars 2010 n'est que de 1%.



I. B. : nombreuses aides arrivent à échéance, que va-il se passer ?


C.L-V. : nous avions un taux d'aide qui s'élevait à 48% de l'investissement d'un bien immobilier pour les primo-accédants aux bas revenus. La plupart des aides du plan de relance arrivent à échéance fin 2010. Ce qu'il nous faut c'est sécuriser le futur. Pour les investisseurs et les particuliers qui investissent dans leur logement, il est important d'avoir de la lisibilité. Il faut savoir ce qui va financer le logement dans les trois ou cinq ans. Actuellement, une douzaine de produits d'aide au logement existent.


Certains fonctionnent mieux que d'autres, le gouvernement réfléchit à ceux qu'il souhaite conserver ou pas. Pour nous la priorité est à l'aide directe, qui puisse solvabiliser immédiatement les ménages comme la baisse de la TVA sur le pass-foncier ou le prêt à 0%.

Service

Prenez rendez-vous avec un diagnostiqueur