1. Accueil
  2. Conseils
  3. Actualité
  4. L’AVIS DE ARTUR JORGE BRAS Adjoint au maire, délégué au logement et à la rénovation urbaine de Meaux

L’AVIS DE ARTUR JORGE BRAS Adjoint au maire, délégué au logement et à la rénovation urbaine de Meaux

Indicateur Bertrand : Quels sont les grands axes de votre politique en matière de logement ?

L’AVIS DE ARTUR JORGE BRAS Adjoint au maire, délégué au logement et à la rénovation urbaine de Meaux
L’AVIS DE ARTUR JORGE BRAS Adjoint au maire, délégué au logement et à la rénovation urbaine de Meaux

Artur Jorge Bras : Ma feuille de route est claire : je dois faire en sorte que chaque habitant de Meaux trouve un logement adapté à sa situation. Nous disposons pour cela d'un certain nombre d'outils, dont la rénovation urbaine de nos deux grands quartiers d'habitat populaire, Beauval et Pierre Collinet. Dans ces quartiers, nous avons pu constater que la diversification de l'offre d'habitat et la mixité sociale fonctionnent. Dans le quartier Pierre Collinet, par exemple, où cinq grandes barres de logements sociaux datant de 1959 ont été démolies, tous les habitants ont été relogés et certains, auparavant locataires en HLM, sont devenus propriétaires dans les programmes d'accession construits par Promogim et Bouygues Immobilier. La répercussion sur les prix de vente de la TVA à 5,5 % a été un coup de pouce important pour ces ménages qui sont attachés à leur quartier et souhaitaient pouvoir y rester. C'est un signe très positif pour nous, qui montre que nous pouvons offrir à l'ensemble de la population un logement adapté à sa situation, du très social au PLS, en passant par l'accession à la propriété, aidée ou libre.


I. B. : Quelles autres mesures seraient envisageables ?


A. J. B. : Nous souhaitons mettre en place le système de location-accession, qui permet aux locataires de devenir à terme propriétaires de leur logement social, en les aidant à constituer leur épargne. Par ailleurs, nous souhaitons un avenant à notre convention avec l'ANRU pour pouvoir offrir des solutions aux locataires des trois tours du quartier Collinet. Dégradées, ces tours abritent aujourd'hui environ 180 familles parmi les plus pauvres et les plus marginalisées. Nous ne pouvons laisser ces habitants à l'écart de la rénovation de leur quartier et pour avoir les moyens de leur proposer des solutions, il faut continuer le travail dans le cadre de la rénovation urbaine.


Service

Prenez rendez-vous avec un diagnostiqueur