L’avis d'André Metzger, Directeur habitat au Crédit Foncier

André Metzger : Le Pass-foncier est une chance pour les accédants à la propriété qui l’accueillent très favorablement. Au Crédit Foncier, nous le proposons depuis le début 2008.

L’avis d'André Metzger, Directeur habitat au Crédit Foncier
L’avis d'André Metzger, Directeur habitat au Crédit Foncier


Là où il est mis en place par les collectivités locales son impact est visible avec de nouvelles populations qui accèdent à la propriété et que le Crédit Foncier accompagne conformément à sa vocation sur l'accession sociale. Le Pass-foncier est subordonné à l’obtention d’une subvention d'une collectivité territoriale. Et comme le dispositif est nouveau, du moins pour le logement collectif, il faut que les agglomérations aient le temps d’en débattre et qu’elles définissent les catégories d’acquéreurs qu’elles veulent encourager à accéder à la propriété. Il y a donc un temps d’adaptation nécessaire mais 60 à 70 collectivités de plus de 50 000 habitants, soit près de la moitié, proposent déjà l’aide nécessaire.



Le Pass-foncier qui est opérationnel en matière de maison individuelle depuis plus d'un an a bien fonctionné jusqu’à maintenant puisque 4 500 opérations ont ainsi été financées. En collectif, il n’y a aucun doute sur le succès à venir du dispositif.



D’ailleurs, il y a déjà un programme Apollonia qui s’est vendu sous cette forme à Rouen. Le Pass-foncier est attractif car les acquéreurs profitent d’un TVA à taux réduit de 5,5 % et peuvent financer le reste de leur projet avec des prêts aidés : un prêt du CIL à 1,25 % sur 25 ans et un prêt à taux zéro qui, rappelons-le, est doublé depuis le début de l’année. Quand un jeune couple pouvait prétendre à 25 000 euros auparavant au titre du PTZ et qu’il peut aujourd’hui bénéficier de 50 000 euros, l’impact est évident sur la mensualité de l’emprunteur ou sur sa capacité d'achat. Au total les prêts à taux zéro ou à taux préférentiel peuvent financer jusqu'à 60 ou 70 % du coût total de l'opération.

Service

Prenez rendez-vous avec un diagnostiqueur