L'assurance décès invalidité incontournable

Si pour un crédit à la consommation, vous pouvez refuser l'assurance qu'on vous propose généralement, il en va tout autrement en matière de crédit immobilier. Car les sommes en jeu sont généralement importantes. Plus encore aujourd'hui avec la montée fulgurante des prix de l'immobilier des dernières années. D'où la quasi obligation, pour la plupart des acquéreurs, de financer leur acquisition immobilière sur 20 ou 25 ans. Et même avec un bon apport, difficile de ramener la durée à moins de 15 ans. Mais si les banques s'évertuent à trouver des formules de plus en plus sophistiquées pour répondre à toutes les situations, les compagnies d'assurances, elles, n'ont pas beaucoup fait évoluer leurs contrats de base qui restent, dans la plupart des cas, limités aux emprunteurs âgés de moins de 70 ans. Or, sans contrat d'assurance décès invalidité, pas de crédit possible. Pour vous, c'est d'ailleurs une précaution indispensable qui évitera à vos héritiers, en cas de malheur, de devoir rembourser le crédit à votre place.

L'assurance décès invalidité incontournable
L'assurance décès invalidité incontournable

Si pour un crédit à la consommation, vous pouvez refuser l'assurance qu'on vous propose généralement, il en va tout autrement en matière de crédit immobilier. Car les sommes en jeu sont généralement importantes. Plus encore aujourd'hui avec la montée fulgurante des prix de l'immobilier des dernières années. D'où la quasi obligation, pour la plupart des acquéreurs, de financer leur acquisition immobilière sur 20 ou 25 ans. Et même avec un bon apport, difficile de ramener la durée à moins de 15 ans. Mais si les banques s'évertuent à trouver des formules de plus en plus sophistiquées pour répondre à toutes les situations, les compagnies d'assurances, elles, n'ont pas beaucoup fait évoluer leurs contrats de base qui restent, dans la plupart des cas, limités aux emprunteurs âgés de moins de 70 ans. Or, sans contrat d'assurance décès invalidité, pas de crédit possible. Pour vous, c'est d'ailleurs une précaution indispensable qui évitera à vos héritiers, en cas de malheur, de devoir rembourser le crédit à votre place.


 

Service

Prenez rendez-vous avec un diagnostiqueur