L'ambitieux horizon urbain bordelais

Voici quelques exemples qui permettent de prendre la mesure des changements qui s’opèrent dans la communauté urbaine bordelaise.

L'ambitieux horizon urbain bordelais
L'ambitieux horizon urbain bordelais

Le premier, le secteur Bastide-Brazza, sur la rive droite, longtemps marqué par une activité plutôt maraîchère, avec un parcellaire très étendu, est un pari sur l’avenir. Situé au débouché du pont Jacques-Chaban-Delmas, face aux Bassins à flot, le site de Brazza résume à lui seul l’enjeu des prochaines années sur le terrain d’un urbanisme mixte et dense, au coeur d’un rééquilibrage de Bordeaux, entre la rive gauche et la rive droite, avec, en ligne de mire, la reconquête du fleuve. Sous la conduite de l’architecte et urbaniste Youssef Tohmé et du paysagiste Michel Desvigne, sélectionné en 2012 par la Ville pour une durée de six ans pour la mise en oeuvre de ce projet, Brazza prend une nouvelle forme avec la maîtrise foncière du site de la Soferti, un terrain de 13 hectares avec une halle en bois de 10 000 m2 qui trouvera là une nouvelle affectation. Enfin, dès 2014, les premiers permis de construire seront instruits pour un projet qui marquera les esprits des Bordelais. Au total, sur 60 hectares, le projet trouvera là la réalisation de 4 500 logements, dont 55 % de sociaux ou à prix modérés, qui accueilleront, à terme, près de 9 000+habitants. Mixité de logements et mixité d’usage, Brazza verra la construction de 70 000 m2 de bureaux, 70 000 m2 d’activités artisanales, 20 000 m2 de commerces, deux groupes scolaires, une crèche, un gymnase, une bibliothèque et les réserves des collections municipales. Tourné vers la nature, le quartier o) rira un cadre de vie de qualité, au sein d’une forêt de peupliers, et en continuité du parc en bordure de la Garonne. C’est aussi, comme le souligne Alain Juppé, un lieu où l’habitat pourra être celui de l’innovation :" Dans le futur quartier de Bastide Brazza, nous proposerons de nouvelles typologies de logements comme les " volumes capables " qui seront tout à la fois très recherchés et à prix modérés.


 


1, 2 million de m2 de logements 


Le second projet, l’OIN Euratlantique, n’est pas moins ambitieux : 1, 2 million de m2 de logements, soit 15 000 à 20 000 logements, dont 35 % de locatif social, 20 % d’accession aidée et 45 % d’accession privée, sans parler des 80 000 m2 de résidences pour personnes âgées ou étudiantes, des centaines de milliers de m2 de bureaux, de locaux d’activités et de commerces, ou encore des 50 000 m2 d’espaces publics. La plus belle illustration en est l’aménagement autour de la gare Saint-Jean, qui constitue l’un des enjeux urbanistiques et économiques majeurs de l’agglomération bordelaise pour les années à venir. Dès 2014, la réalisation de la Zac sera lancée avec les travaux des aménageurs et les premiers permis de construire, avant de voir, entre 2015 et 2020, la livraison de la première tranche, soit 340 000 m2 de programmes immobiliers dont 105 000 m2 de bureaux. Entre-temps, en 2017, la ville aura fêté l’arrivée de la première ligne à grande vitesse Paris-Bordeaux et la réalisation de la première phase de l’extension de la gare. Quant au quartier des Bassins à flot, il verra en 2014 la livraison des premiers logements, d’une résidence étudiante, du groupe scolaire Bassins à flot sud (crèche, maternelle et élémentaire), et l’ouverture des premiers commerces et services de proximité. Une nouvelle frontière en quelle que sorte.


 


Une offre neuve pléthorique


C’est tout le charme de Bordeaux et de sa communauté urbaine. Derrière chaque résidence se cache presque une opération d’aménagement. C’est le cas de Bouygues Immobilier qui, face au lac de Bordeaux, réalise l’écoquartier Ginko sur un terrain de 4 hectares, drainé par le tramway et des pistes cyclables en nombre. Le promoteur commercialise, entre autres, l’îlot Orion, à l’angle des avenues Marcel-Dassault et Reinson, pour une livraison attendue à partir du 1er trimestre 2015. Les appartements avec terrasse et vue sur le lac et les canaux, les maisons individuelles avec jardins privatifs, sont autant de prise sur cet environnement, situé seulement à 15 minutes du centre historique de Bordeaux. Avec Les Alizés, Kaufman & Broad est de plain-pied sur l’écoquartier des Bassins à flot, forme de relecture du concept de résidence principale, livrable au 2e 9tri-mestre 2015. C’est encore le cas avec Côté Bassin, Quai Urbain Prom, orientée plein sud, surplombant les quais sans vis-à-vis, à proximité du port de plaisance. Avec Nexity, Le Millésime est situé à 129minutes de la Place des Quinconces par le tramway. Ces appartements, du studio au 39pièces, seront livrables à partir du 1er trimestre 2016.Si Bordeaux est l’écrin –9pensons par exemple au quartier des Chartrons où Kaufman & Broad commercialise deux programmes9– autour de la ville s’étirent des communes qui sont non seulement bien desservies, mais qui proposent une belle offre de logements neufs. C’est le cas d’Alexandra François Cuxac Promotion immobilière à Villenave-d’Ornon, avec La Boisière, une résidence entourée de jardins et de voies douces, proche de Bordeaux. Les 439appartements, à quelques minutes à pied des commerces, écoles et parcs, seront livrables au cours du 3e trimestre 2015.

Service

Prenez rendez-vous avec un diagnostiqueur