Jean-Philippe Bourgade, Président de Bouwfonds Marignan Immobilier

À l'aune de la reprise, le président de Bouwfonds Marignan nous expose sa vision du marché et nous livre les objectifs de son groupe, qui lance cette année 4 000 logements ancrés dans le développement durable.
"Un engagement fort dans le BBC"

Indicateur Bertrand. Comment percevez-vous le marché immobilier ?
>Jean-Philippe Bourgade. En 2009, les ventes de logements neufs ont augmenté de 25%, alors qu'elles avaient baissé de 40% un an plus tôt. Les désistements ont retrouvé une valeur normale, proche de 20%, et le taux d'écoulement est remonté de 8 à 16%. Ce rebond est satisfaisant, mais d'une vitalité un peu artificielle sous l'effet des aides gouvernementales –“Scellier” et accession sociale– qui, pour certaines, vont s'éteindre. Or, sur quelque 105000 réservations, 65 000 ont été le fait d'investisseurs, alors que le nombre d'acquéreurs non aidés d'une résidence principale s'est réduit. C'est la raison pour laquelle la Fédération des promoteurs-constructeurs entend mobiliser les pouvoirs publics en faveur d'un relais d'incitation sur cette clientèle.

I. B. Et qu'en est-il de Bouwfonds Marignan ?
>J.-P. B.L'année 2009 a été très bonne pour nous, puisque nous
avons conclu 33% de réservations supplémentaires. Notre
part d'investisseurs de 49%, inférieure à celle du marché, démontre notre bon positionnement sur le secteur de la résidence principale. Depuis septembre, nos taux d'écoulement sont supérieurs à ceux de 2007 et atteignent, par exemple, 30% au Perreux-sur-Marne sur une opération que nous venons de lancer. Dans le segment de l'individuel groupé, nous réalisons six à sept ventes par mois, notamment sur un programme à Wissous. Notre opération de Saclay fonctionne aussi très bien, de même que celle de Marquette-lez-Lille, dans le Nord.
La maison a repris des couleurs étant donné que le marché de l'ancien, donc de la revente, semble plus dynamique.

I. B. Dans ce contexte à nouveau positif, quels programmes majeurs lancez-vous ?
>J.-P. B.Nous lançons 4 000 logements cette année, dont 2 500 avant l'été, soit 45 opérations dans des régions à fort potentiel démographique et économique. Ainsi, nous privilégions les grandes métropoles et lançons 100 appartements NF Logement démarche HQE® à Yerres (91), une opération BBC à Lyon (7e), et une autre BBC Effinergie à Montpellier. À Toulouse, “Nature Garonne” est certifiée NF Logement démarche HQE® et, près de Rennes, à Saint-Jacques de la Lande, les 55 maisons de ville des “Villas Perceval” seront en THPE. À Lille, le “Mozaïk”, soit 40 appartements, est idéal en “Scellier”.

I. B. Quels sont les éléments forts ou différentiels de Bouwfonds Marignan ?
>J.-P. B. Notre actionnaire Rabobank, la seule banque commerciale triple A au monde, nous donne une assise financière solide. Référence reconnue au niveau de la démarche RSE (Responsabilité sociale de l'entreprise), elle nous transmet en outre ces valeurs. Nous avons une charte éthique et adoptons une attitude en adéquation : comportement citoyen dans l'entreprise, actions de mécénat…
Sans oublier, bien évidemment, le client qui reste au centre de toutes nos préoccupations, et, à ce titre d'ailleurs, des enquêtes de satisfaction sont régulièrement réalisées.
De la même manière, sur le plan environnemental, notre mode de management se montre cohérent par rapport à ces principes. Nous avons anticipé et avons été le premier promoteur certifié NF Logement démarche HQE®.
Nous sommes précurseurs au niveau du BBC (bâtiment basse consommation) puisque nous avons lancé, au premier semestre 2009, une première opération sous cette appellation à Annecy-le-Vieux qui a séduit aussi bien les acquéreurs-utilisateurs que les investisseurs ; d'ici à l'été, nous allons lancer une dizaine d'opérations en BBC, comme à Massy, Lyon ou Marseille. Enfin, à partir du deuxième semestre 2010, la plupart des permis de construire que nous déposerons seront BBC.

Jean-Philippe Bourgade, Président de Bouwfonds Marignan Immobilier
Jean-Philippe Bourgade, Président de Bouwfonds Marignan Immobilier

À l'aune de la reprise, le président de Bouwfonds Marignan nous expose sa vision du marché et nous livre les objectifs de son groupe, qui lance cette année 4 000 logements ancrés dans le développement durable.


"Un engagement fort dans le BBC"



Indicateur Bertrand. Comment percevez-vous le marché immobilier ?


>Jean-Philippe Bourgade. En 2009, les ventes de logements neufs ont augmenté de 25%, alors qu'elles avaient baissé de 40% un an plus tôt. Les désistements ont retrouvé une valeur normale, proche de 20%, et le taux d'écoulement est remonté de 8 à 16%. Ce rebond est satisfaisant, mais d'une vitalité un peu artificielle sous l'effet des aides gouvernementales –“Scellier” et accession sociale– qui, pour certaines, vont s'éteindre. Or, sur quelque 105000 réservations, 65 000 ont été le fait d'investisseurs, alors que le nombre d'acquéreurs non aidés d'une résidence principale s'est réduit. C'est la raison pour laquelle la Fédération des promoteurs-constructeurs entend mobiliser les pouvoirs publics en faveur d'un relais d'incitation sur cette clientèle.



I. B. Et qu'en est-il de Bouwfonds Marignan ?


>J.-P. B.L'année 2009 a été très bonne pour nous, puisque nous


avons conclu 33% de réservations supplémentaires. Notre


part d'investisseurs de 49%, inférieure à celle du marché, démontre notre bon positionnement sur le secteur de la résidence principale. Depuis septembre, nos taux d'écoulement sont supérieurs à ceux de 2007 et atteignent, par exemple, 30% au Perreux-sur-Marne sur une opération que nous venons de lancer. Dans le segment de l'individuel groupé, nous réalisons six à sept ventes par mois, notamment sur un programme à Wissous. Notre opération de Saclay fonctionne aussi très bien, de même que celle de Marquette-lez-Lille, dans le Nord.


La maison a repris des couleurs étant donné que le marché de l'ancien, donc de la revente, semble plus dynamique.



I. B. Dans ce contexte à nouveau positif, quels programmes majeurs lancez-vous ?


>J.-P. B.Nous lançons 4 000 logements cette année, dont 2 500 avant l'été, soit 45 opérations dans des régions à fort potentiel démographique et économique. Ainsi, nous privilégions les grandes métropoles et lançons 100 appartements NF Logement démarche HQE® à Yerres (91), une opération BBC à Lyon (7e), et une autre BBC Effinergie à Montpellier. À Toulouse, “Nature Garonne” est certifiée NF Logement démarche HQE® et, près de Rennes, à Saint-Jacques de la Lande, les 55 maisons de ville des “Villas Perceval” seront en THPE. À Lille, le “Mozaïk”, soit 40 appartements, est idéal en “Scellier”.



I. B. Quels sont les éléments forts ou différentiels de Bouwfonds Marignan ?


>J.-P. B. Notre actionnaire Rabobank, la seule banque commerciale triple A au monde, nous donne une assise financière solide. Référence reconnue au niveau de la démarche RSE (Responsabilité sociale de l'entreprise), elle nous transmet en outre ces valeurs. Nous avons une charte éthique et adoptons une attitude en adéquation : comportement citoyen dans l'entreprise, actions de mécénat…


Sans oublier, bien évidemment, le client qui reste au centre de toutes nos préoccupations, et, à ce titre d'ailleurs, des enquêtes de satisfaction sont régulièrement réalisées.


De la même manière, sur le plan environnemental, notre mode de management se montre cohérent par rapport à ces principes. Nous avons anticipé et avons été le premier promoteur certifié NF Logement démarche HQE®.


Nous sommes précurseurs au niveau du BBC (bâtiment basse consommation) puisque nous avons lancé, au premier semestre 2009, une première opération sous cette appellation à Annecy-le-Vieux qui a séduit aussi bien les acquéreurs-utilisateurs que les investisseurs ; d'ici à l'été, nous allons lancer une dizaine d'opérations en BBC, comme à Massy, Lyon ou Marseille. Enfin, à partir du deuxième semestre 2010, la plupart des permis de construire que nous déposerons seront BBC.

Service

Prenez rendez-vous avec un diagnostiqueur