Investir en Scellier avant 2013

Avant sa disparition annoncée au 31 décembre 2012, le dispositif d’investissement locatif Scellier offre de solides opportunités dans le neuf.

Investir en Scellier avant 2013
Investir en Scellier avant 2013

Une chose est sûre : la période bénie de l’investissement locatif semble terminée. Fin 2012, le dispositif Scellier disparaîtra et le gouvernement planche sur une nouvelle mouture qui devrait toutefois être plus contraignante. « Plusieurs déclarations de la ministre du Logement, Cécile Duflot, laissent penser que le gouvernement est conscient de l’effondrement des ventes de logements neufs et qu’il n’exclut pas la possibilité de mettre en place un nouveau dispositif de type Scellier mais qui aurait une contrepartie plus contraignante en termes de loyers, indique François Payelle, le président de la fédération des promoteurs immobiliers (FPI). C’est un sujet pour lequel nous faisons des propositions au gouvernement, mais pour l’heure il est trop tôt pour dire ce que sera ce nouveau dispositif ». En tout état de cause, il ne sera vraisemblablement mis en place qu’à compter de l’année prochaine. Pour les investisseurs qui souhaitent profiter du Scellier tel qu’il existe encore, il n’est pas trop tard, mais il faut se dépêcher.


 


L’ATTRAIT DU SCELLIER INTERMÉDIAIRE




 


Certes, l’avantage fiscal a été réduit, rabotage des niches fiscales oblige, mais il reste tout de même attractif en Scellier classique et, plus encore en intermédiaire. Le dispositif classique offre une réduction d’impôt de 13 % du prix de revient du logement, dans la limite d’une enveloppe maximale de 300 000 € et d’un prix au mètre carré plafond. Pour en bénéficier, l’investisseur doit accepter de louer son logement pendant au moins 9 ans en respectant certains plafonds de loyer établis selon des zones géographiques. Des loyers qui sont d’ailleurs très souvent en phase avec le marché locatif actuel. En Scellier intermédiaire, l’avantage fiscal est beaucoup plus attractif puisqu’il peut atteindre 21 % du prix de revient du logement sur 15 ans. L’investisseur doit toutefois respecter des loyers plus contraignants, respectivement fixés à 17,66, 13,10, 10,58 et 8,62 €/m2, de même que des plafonds de revenus des locataires. Le Scellier intermédiaire actuel constitue une excellente opportunité de défiscaliser, d’autant que personne ne peut, actuellement, dire ce que sera le nouveau dispositif.

Service

Prenez rendez-vous avec un diagnostiqueur