Investir à l’Ouest

La population de Rennes et de son agglomération devrait croître de 10 % d’ici à 2020. De plus, le plan local de l’habitat a fixé l’objectif de 4 500 nouvelles unités par an. Le tout assorti d’une politique de maîtrise du foncier intelligente. “En effet, pour éviter une escalade des prix du foncier, les pouvoirs publics locaux n’ont pas hésité à libérer le foncier au moment opportun.Evitant ainsi une envolée des prix.En 2007,les prix n’ont progressé que de 1 % dans l’ancien.Les prix du neuf flirtent avec les 3 000 e/m2 soit très en dessous des prix du Havre par exemple”, constate Christophe Volle, d’Ad Valorem. D’ici à 2020, 4 700 logements devraient par exemple sortir de terre sur l’ancienne friche militaire de La Courrouze. Une seconde ligne de métro est également à l’étude pour desservir entre autres ce nouveau quartier. Malgré des prix de vente élevés, La Rochelle reste tout de même un bon placement. “Compte tenu de la forte demande estivale, l’investisseur peut très bien passer loueur en meublé non professionnel est ainsi bénéficier de tous les avantages fiscaux inhérents à ce statut”, conseille Christophe Volle. Plus au sud, Bordeaux fait partie des villes où les prix ont peu progressé ces dernières années (2 400 e/m2 dans l’ancien). Pourtant, il reste très difficile de se loger dans de petites surfaces à Bordeaux, plutôt adepte des grands appartements dans de belles bâtisses anciennes. Investir dans un studio ou un 2-pièces en centre-ville ou dans le quartier universitaire de Talence (désormais desservi par le tramway) peut s’avérer sur le long terme un investissement opportun.

Investir à l’Ouest
Investir à l’Ouest

La population de Rennes et de son agglomération devrait croître de 10 % d’ici à 2020. De plus, le plan local de l’habitat a fixé l’objectif de 4 500 nouvelles unités par an. Le tout assorti d’une politique de maîtrise du foncier intelligente. “En effet, pour éviter une escalade des prix du foncier, les pouvoirs publics locaux n’ont pas hésité à libérer le foncier au moment opportun.Evitant ainsi une envolée des prix.En 2007,les prix n’ont progressé que de 1 % dans l’ancien.Les prix du neuf flirtent avec les 3 000 e/m2 soit très en dessous des prix du Havre par exemple”, constate Christophe Volle, d’Ad Valorem. D’ici à 2020, 4 700 logements devraient par exemple sortir de terre sur l’ancienne friche militaire de La Courrouze. Une seconde ligne de métro est également à l’étude pour desservir entre autres ce nouveau quartier. Malgré des prix de vente élevés, La Rochelle reste tout de même un bon placement. “Compte tenu de la forte demande estivale, l’investisseur peut très bien passer loueur en meublé non professionnel est ainsi bénéficier de tous les avantages fiscaux inhérents à ce statut”, conseille Christophe Volle. Plus au sud, Bordeaux fait partie des villes où les prix ont peu progressé ces dernières années (2 400 e/m2 dans l’ancien). Pourtant, il reste très difficile de se loger dans de petites surfaces à Bordeaux, plutôt adepte des grands appartements dans de belles bâtisses anciennes. Investir dans un studio ou un 2-pièces en centre-ville ou dans le quartier universitaire de Talence (désormais desservi par le tramway) peut s’avérer sur le long terme un investissement opportun.


 

Service

Prenez rendez-vous avec un diagnostiqueur