Immobilier : voici le nouveau visage de la Défense

DIAPORAMA. Le quartier d’affaires des Hauts-de-Seine (92) cède du terrain aux immeubles résidentiels et équipements sportifs et culturels en tous genres. Plongée en image autour du look à venir de la Défense.

Immobilier : voici le nouveau visage de la Défense
Immobilier : voici le nouveau visage de la Défense

"Halte au 100 % tertiaire !" C’est la devise de l’EPADESA (Établissement public d'aménagement de la Défense Seine Arche) en charge du relooking du quartier de la Défense. Le grand projet d’urbanisme amorcé en 2015 compte bien inscrire, dans les 10 ans à venir, l’immobilier résidentiel dans un quartier où les tours de bureaux ne cessent de pousser : "Lorsque les travaux de réalisation du premier immeuble de logements ont été lancés en 2015, il y avait 30 ans qu’un développement résidentiel n’avait pas été mis en chantier à La Défense !"


Nom de code de l’opération : Les Jardins de l’Arche. 8 hectares qui accueilleront bientôt des infrastructures de grandes envergures, comme le complexe sportif et de loisirs Aréna Nanterre La Défense (33 000 m²), une école d’enseignement supérieur (7 975 m²) et des immeubles d’habitation comme One et Skylight, livrés dès 2017. Outre les 203 appartements en accession, 278 chambres pour les étudiants seront réparties dans les deux tours. A termes, le nombre de lits pour les jeunes sur le site s’élèvera à 400.


Le secteur du boulevard de Pesaro, marquant la limite sud du quartier des Jardins de l’Arche, va lui aussi faire prochainement place à de nouveaux logements, créés à partir de transformations d’un ensemble de bâtiments et parkings vétustes. Un troisième immeuble, du nom d’Altana, verra également le jour prochainement, et sera doté de 55 logements sociaux et 73 appartements en accession libre.


Des habitations déjà en chantier, comme l’illustre le diaporama ci-dessous, et où les prix atteignent des sommets. Si ceux de la résidence Altana tournent autour des 224 000 € pour un T2 de 40 m², on trouve également des biens proposés à la vente pour 328 000 € dans l’immeuble One pour une surface à peine supérieure (environ 47 m²). Un luxe loin d’être à la portée de tous les bourses.





Service

Prenez rendez-vous avec un diagnostiqueur