Immobilier neuf : Les Alpes en première ligne

Loin de s’être effondré, le marché de l’habitat de loisirs comme celui du logement résidentiel, affiche une stabilité des prix en Savoie et Haute-Savoie.

Immobilier neuf : Les Alpes en première ligne
Immobilier neuf : Les Alpes en première ligne


En Rhône-Alpes, deux départements se partagent le privilège de se situer sur une partie des Alpes : la Savoie et la Haute-Savoie. Ce dernier est situé à proximité immédiate d’une zone comprise du sud de la Bavière jusqu’au nord de l’Italie. Berceau du ski, il compte 50 stations de sports d’hiver, dont les plus prestigieuses sont Chamonix, Megève, Morzine, La Clusaz, Saint-Gervais mais aussi les plus familiales comme Les Carroz, Les Gets, Les Contamines-Montjoie, Le Grand-Bornand ou les plus contemporaines comme Flaine et Avoriaz.



La Haute-Savoie : dynamisme tous azimuts


En été, l’alpinisme, la randonnée, les sports nautiques ou d’eau vive, le cyclotourisme, le VTT, les sports aériens ou équestres sont les activités les plus prisées. Viennent s’y ajouter, la découverte des réserves naturelles et de grands sites classés comme la Mer de Glace, l’Aiguille du Midi ou encore le Cirque du Fer à Cheval. Le paysage est complété par les stations thermales de renommée internationale, tels Évian-les- Bains, Saint-Gervais-les-Bains et Thononles- Bains qui accueillent des curistes de plus en plus nombreux. Le département s’impose comme l’un des principaux départements touristiques de France. Ces dix dernières années, il a enregistré en moyenne près de 38 millions de nuitées par an. En pleine saison touristique, la population du département peut connaître une progression du nombre des résidents de plus de 40 %.



Comme le rappelle l’observatoire départemental,“La Haute-Savoie a su tirer profit de la proximité de Genève l’internationale, de l’euphorie générée par l’or blanc, ou encore du particularisme industriel de la Vallée de l’Arve. Globalement, cet essor a concerné l’ensemble des habitants”. Sur le plan démographique, le résultat est clair : le rythme de croissance hisse la Haute-Savoie au 8e rang des départements de France métropolitaine et tous les cantons, à l’exception de Chamonix, ont vu leur population augmenter. “La hausse de la population entre 1999 et 2006 confirme la tendance à l’étalement périurbain”, note l’Insee dans sa lettre régionale en mars dernier. Et c’est même la partie genevoise du département qui s’est imposée depuis dix ans comme la plus attractive.



Le seul frein à ce développement réside dans la problématique foncière : bien que le solde migratoire soit positif, environ 12 000 personnes quittent chaque année la Haute-Savoie, ce qui semble montrer que tous les besoins ne sont pas satisfaits. “Les mises en chantier de logements sont en recul de 21% mais restent à un niveau soutenu avec plus de 8 200 logements commencés. La tension sur le marché du logement reste d’autant plus forte que la croissance démographique ne faiblit pas et qu’il faut, en plus, 2 600 nouveaux logements chaque année pour satisfaire les besoins liés au renouvellement du parc et à la décohabitation des ménages, poursuit-on à l’observatoire départemental. La tension est en outre accentuée par la raréfaction sévère des ventes de logements ou de terrains à bâtir qui a chuté de 55% en huit ans”.



La chambre des notaires de Haute-Savoie a récemment dressé le profil des marchés locaux : pour le secteur de montagne, le prix moyen des appartements anciens s’établit à 4 477 €/m2, avec une évolution confirmée par les professionnels du secteur, qui montre un fléchissement de 1,4 % sur les 12 derniers mois, alors qu’en dix ans, le prix moyen avait progressé de… 155 % ! Il reste que dans 40 % des cas, les appartements les plus vendus sont des 2-pièces. Il existe bien évidemment des disparités entre les stations : Megève affiche une moyenne des prix à 6 904 €/m2 tandis que Chamonix propose 5 670 €/m2 et Le Grand-Bornand, 4 707 €/m2 ; ces communes connaissant par ailleurs une progression de leur prix moyen. En matière de transactions de maisons anciennes, le prix de vente moyen est de 463000 €et 37 % des ventes concernent les 6-pièces et plus pour une surface moyenne de terrain de 1 552 m2. Selon des études récentes sur la Haute-Savoie, les acquéreurs franciliens disposent, d’un budget moyen de 187 500 € pour un appartement, et de 439 200 € pour une maison ancienne. Comparativement, les Haut- Savoyards, dont les revenus moyens figurent pourtant parmi les plus élevés de France dépensent en moyenne 167 000 € pour un appartement et 324 700 € en habitat individuel.



L’offre de logements neufs, qui lie investissement et loisirs, se décline chez un certain nombre d’opérateurs.



Parmi eux, Lagrange Patrimoine livrera en fin d’année Les Fermes de Saint-Gervais, à Saint- Gervais-les-Bains, qui se situe sur le domaine skiable “Evasion Mont Blanc”, doté de 420 km de pistes et 108 remontées. L’opération, en LMNP (loueur en meublé non professionnel et Scellier, avec une rentabilité annoncée de 4,10 % HT sur la partie logement et hors parking, comporte 41 logements du studio au 3-piècescabine. C’est au coeur du Grand Massif que MGM Constructeur, construit une nouvelle résidence de tourisme **** livrable à partir du 4e trimestre 2009 et baptisée La Reine des Prés. Située à 50 mètres du départ du télécabine du Grand Massif Express et à cinq minutes à pied du centre du village, cette résidence bénéficiera d’une vue dégagée sur les montagnes environnantes. Le 2-pièces est commercialisé à partir de 168 000 €. On notera aussi la présence de Merhill, de Nexity George V à Chamonix Mont-Blanc avec Le Paradis ou encore Promogim qui dispose d’une large offre en résidentiel sur l’ensemble du département.



Service

Prenez rendez-vous avec un diagnostiqueur