Immobilier neuf grand-ouest : à l'ouest du nouveau

Porté par quelques agglomérations en pleine mutation, le Grand-Ouest subit, comme l'ensemble du marché, un petit ralentissement. Aucune catastrophe en vue... En 2008, le marché devrait rester sain.

Immobilier neuf grand-ouest : à l'ouest du nouveau
Immobilier neuf grand-ouest : à l'ouest du nouveau

Pour investir dans un studio aujourd'hui en Bretagne, on compte un budget moyen de 3 110 e/m2. En Haute-Normandie, les statistiques de Notaires de France avancent un mètre carré à 3 210 e. En Basse-Normandie, il faut grimper au 2-pièces pour avoir des chiffres significatifs, à 2 620 e/m2. On est bien en dessous des moyennes françaises (3 810 e/m2 pour un studio, hors Ile-de- France). La demande commence néanmoins à flancher un peu. Et les constructeurs marquent un peu le pas. La Direction régionale de l'équipement observait à l'automne que"l'offre nouvelle poursuit sa progression, avec plus de 2 700 logements mis en vente au 2e trimestre. A l'inverse, les ventes marquent un repli au niveau des appartements… Les stocks de logements disponibles continuent de grimper pour dépasser les 7 300 unités à fin juin 2007". La tendance se vérifie auprès des constructeurs : "A la fin du 1er semestre 2007, nous constations une baisse de 10 % sur nos chiffres par rapport au 1er semestre 2006, explique Jean-Marc Trihan, président de la FPC Bretagne et le 2e semestre suit globalement la même tendance sur la Bretagne. On assiste à un atterrissage en douceur en particulier sur les agglomérations importantes (NDLR : Rennes, Brest), où le marché reste très sain".


 

Service

Prenez rendez-vous avec un diagnostiqueur