Immobilier Ile-de-France : la forte reprise à Paris

Si les volumes de ventes sont en hausse, les prix eux aussi connaissent une poussée avec la barre symbolique des 7.000 €/m2 franchie en moyenne à Paris au 3ème trimestre.

Immobilier Ile-de-France : la forte reprise à Paris
Immobilier Ile-de-France : la forte reprise à Paris


Un appartement à Paris : 7 030 €/m2, tarif en croissance de 13,8 % sur un an et de 5,1 % au cours des trois derniers mois. En petite couronne : 4 030 €/m2, en variation positive de 11,5 % sur un an et de 4 % sur le trimestre.


En grande couronne : 2 990 €/m2, également à la hausse respectivement de 8,9 % et 3,1 %. Globalement, le prix moyen d'un appartement de la région capitale s'envole donc à 4 920 €/m2, en progression de 12,2 % en douze mois. Tel est l'enseignement majeur publié par la chambre des notaires de Paris/Île-de-France sur les transactions signées dans les études au cours du troisième trimestre. Une hausse des prix nette et franche, impactant aussi bien les secteurs éloignés de la capitale que les autres. Il n'y a plus de doute, la reprise a bien eu lieu dans la région, caractérisée par des ventes proches de celles des années 1999-2007 et une augmentation annuelle des volumes de près de 25 %. Entre octobre 2009 et septembre 2010, 182 400 biens se sont vendus en Île-de-France…


Mais Paris et le département de la Seine-Saint-Denis n'ont pas retrouvé leurs volumes des années les plus fastes. Ni les maisons anciennes, qui présentent encore des disparités selon les secteurs : +14 % dans les Hauts-de-Seine et -10 % dans le Val d'Oise. En petite couronne, le prix moyen d'une maison s'établit à 347 900 €, en léger repli sur le deuxième trimestre.


En grande couronne, la hausse s'accélère pour un montant de 277 500 €.


Quand le climat économique s'assombrit, l'immobilier tourne à plein régime en jouant son rôle de valeur refuge, malgré « les taux d'eff ort élevés des accédants » et « les rendements modestes », acceptés par les investisseurs pour préserver leur capital. Dans les prochains mois, le mode de fonctionnement du marché ne devrait pas changer, anticipent les notaires.



« La Fabrique » : un futur immeuble sur l'île seguin


C'est sur le Trapèze ouest, au coeur de l'opération Île Seguin-Rives de Seine, à Boulogne-Billancourt, que l'immeuble de bureaux « La Fabrique » prend ses marques. Il s'agit de l'une des réalisations emblématiques qui vont redorer l'image de ce quartier, autrefois site des usines Renault. Le projet se situe rue Émile-Zola et fut attribué sur consultation restreinte au cabinet d'architecture barcelonais Mateo Arquitectura sur une maîtrise d'ouvrage de Vinci Immobilier et de Nexity-Entreprises. Une double problématique s'est posée à la maîtrise d'oeuvre : redéfi nir la périphérie de l'îlot et construire en zone inondée, l'immeuble se trouvant face à la Seine. Quatre ans de travail et un budget de 37,8 millions d'euros ont été nécessaires pour mener à bien la construction de ce véritable paquebot des villes. Joseph Lluis Mateo a donc innové : la façade même de l'édifi ce est porteuse, et la porte d'entrée ouvre directement sur l'espace vert intérieur. L'architecte a conçu, entre autres, le réaménagement de la cinémathèque de Catalogne, à Barcelone, et le nouveau siège de la Deutsche Bundesbank à Chemintz, en Allemagne.



Le mégastore de l'immobilier


Conçue et réalisé par le Crédit Foncier, c'est face à l'Olympia qu'a été inaugurée la première grande surface entièrement dédiée à l'immobilier pour habiter ou investir. Visite guidée.


C' est au 43, boulevard des Capucines, à Paris, que Foncier Home a ouvert ses portes au grand public. Cet espace de 1 500 m2 a pour objectif de devenir « le premier one stop shop de l'immobilier », selon le Crédit Foncier, initiateur de ce concept inédit dans l'Hexagone. On y trouve une offre variée de solutions et conseils aux futurs acquéreurs. Celle-ci se veut globale, en incluant toute la palette de financements et de produits du Crédit Foncier (crédits immobiliers et travaux, diagnostics techniques, expertise, commercialisation de biens locatifs…), mais aussi une sélection de partenaires capables d'apporter des solutions en adéquation avec les attentes des visiteurs. Le lieu privilégie l'accueil : ambiance design, outils interactifs (tables tactiles, murs d'annonces…), librairie, café.



Sénart (77) du neuf éco-performant


C'est en présence du secrétaire d'État Benoist Apparu que viennent d'être livrés, dans deux communes de la ville nouvelle de Sénart, près de 80 logements thermiquement performants de Nexity et de l'entreprise sociale pour l'habitat FSM (Les Foyers de Seine-et-Marne). À Cesson, ces 37 maisons BBC et 12 appartements THPE du programme Natura de Nexity ont été cédés à prix doux malgré leurs bonnes performances écologiques : 243 000 € pour une maison de 4 à 5-pièces. Neuf acquéreurs sur dix sont des primo-accédants, et 81,6 % ont bénéficié du Pass-foncier.


À Lieusaint, FSM réalise Carré Boréal, 31 logements sociaux à Très haute performance énergétique (THPE) comportant 10 % d'énergie renouvelable, ainsi qu'une forte présence de bois (ossature et bardage). Notons que FSM pratique aussi la vente de biens en accession sociale, à Dammarie-lès-Lys, Vert-Saint-Denis ou encore Pomponne, par exemple. En moyenne, le prix de vente à Sénart oscilleentre 3 000 et 3 300 €/m2 avec la TVA pleine.



Programme Villanatura


78 % de ventes en un week-end En deux jours, près de 300 clients potentiels ont été reçus dans le bureau de vente de Villanatura, le programme de Nexity du quartier Étoile. L'opération s'est révélée positive puisque dans ce laps de temps, 77 logements ont été réservés sur les 103 mis en vente. Parmi les acquéreurs, 72 % habitaient déjà le Val d'Oise, et ont réalisé leur acquisition à 4 250 € du m2 de moyenne. Il s'agit de la première résidence en batiment basse consommation (BBC) de ce nouveau quartier de 4 hectares situé près de la gare Ermont-Eaubonne (95). La programmation porte en majorité sur des 2 et 3-pièces.



Service

Prenez rendez-vous avec un diagnostiqueur