Il faut créer des logements à prix maîtrisés

Evolution du marché, espoirs de relance d’un secteur politiquement bloqué : Guy Nafilyan, PDG de Kaufman & Broad, dresse un état des lieux du logement en France. Et nous révèle qu’il est possible de construire à prix maîtrisés.

Il faut créer des logements à prix maîtrisés
Il faut créer des logements à prix maîtrisés

Comment se porte le logement neuf ?


Il reste extrêmement soutenu en Ile-de-France mais en région, il est clairement plus tendu. Globalement, ce ralentissement est dû aux échéances électorales, dans un contexte économique toujours difficile. On peut espérer une reprise du marché au second semestre 2012 car le dispositif Scellier s’arrête à la fin de cette année. Dans ce contexte, les réservations en 2012 devraient baisser d’environ 10 %. Les prix de vente, quant à eux, se sont stabilisés dans les zones tendues où l’offre est toujours faible et particulièrement en Ile-de-France. A Lyon, Marseille, Bordeaux ou Toulouse, ils devraient aussi se stabiliser. Mais, dans les zones moins tendues, les prix pourraient reculer de 5 %.


Quelles seraient les clés pour relancer l’offre ?


Il  faut  relancer  l’offre  foncière.  Pourquoi avons-nous  en France  autant de  terrains  et  aussi peu qui soient administrativement constructibles ? A cause de la décentralisation. Chaque maire élabore son plan local d’urbanisme (PLU). Et comme les maires hésitent à construire sous la pression de leurs administrés, les PLU sont généralement très restrictifs. Sur ce point, la décentralisation a eu des effets négatifs. Le PLU devrait être élaboré au moins au niveau des communautés de communes. Il faudra que  le prochain gouvernement s’attaque à ce problème, et que soit revue la manière dont sont établies localement les règles d’urbanisme. Il manque 800 000 logements en France. Ce dé/ cit structurel aggrave la hausse du prix du logement. Il faut y ajouter les contraintes techniques réglementaires produites par les gouvernements successifs. Elles s’empilent les unes sur les autres et génèrent une augmentation du coût de construction. Le marché immobilier navigue de mesure / scale en mesure / scale, par à-coups et sans politique cohérente. Il faudra remettre à plat le problème du logement en France.


Qu’en est-il de votre concept de logements à prix maîtrisés, vendus jusqu’à 25 % moins chers ?


Nous  lançons  les  deux  premières  opérations  dans le  sud  de  la  France  à  environ  2 600 €/ m2. L’ouverture  commerciale  est  prévue  pour  le  second  semestre  2012. Nous  avons  identifié des  communes
pour  développer  ce  type  de  produits  destinés essentiellement aux premiers acheteurs. Les terrains développés doivent  être plats  et ne pas  inclure de fondations  spéciales.  Il  est  absolument nécessaire, pour atteindre ces objectifs de prix, que les parkings soient  extérieurs. L’architecture doit  être  simple  et de qualité. Les  immeubles  conçus  répondront  aux normes  BBC. Ces  opérations  sont  situées  un  peu plus loin de la ville mais là où il existe des transports en commun et, pour les acquéreurs, des écoles, des commerces et des équipements publics. Nous pensons réaliser à terme environ 1 000 logements par an,
qui devraient correspondre aux attentes du marché.

Service

Prenez rendez-vous avec un diagnostiqueur