IdF : 3 QUESTIONS À ANDRÉ SANTINI Député-maire d'Issy-les-Moulineaux

"Nous allons construire des tours dégageant des espaces libres au sol"

IdF : 3 QUESTIONS À ANDRÉ SANTINI Député-maire d'Issy-les-Moulineaux
IdF : 3 QUESTIONS À ANDRÉ SANTINI Député-maire d'Issy-les-Moulineaux

Indicateur Bertrand : Où en est le projet de téléphérique ?


André Santini : En 2007, nous aurons fini la concertation publique et nous déciderons de la poursuite ou non du téléphérique. Pour l'instant, nous sommes face à l'opposition d'un petit noyau d'habitants. La valeur de leurs biens a pourtant grimpé de 200 % en 20 ans, mais en retour je n'ai pas encore reçu un seul chèque pour le bureau d'aide sociale ! Ce téléphérique a un grand intérêt parce que le sous-sol est saturé et que le bus renforcerait les embouteillages. C'est une idée nouvelle de transport alternatif, très bonne côté design, mais cela n'empêche pas qu'un téléphérique prenne de la place et se voit.


I. B. : Et le Fort numérique ?


A. S. : Le Fort numérique avance bien avec la création d'un quartier de 1 200 habitations libres, des logements sociaux et 1 000 m2 de commerces. Le siège de la direction générale de la gendarmerie comptant 3 000 officiers généraux va venir s'installer à côté et je ne serai pas mécontent de voir se promener dans les rues des uniformes rassurants. Un groupe scolaire sera construit dans le quartier, de même qu'un boulodrome, un centre de ressources multimédia et un centre d'accueil pour autistes. Les travaux vont commencer en 2008 pour une livraison en 2009. Auparavant nous aurons perdu un an pour "désobuser" le secteur.


I. B. : Et les autres projets, notamment de tours ?


A. S. : Rappelons qu'entre 1980 et 2006, la ville d'Issy a construit 14 400 logements en accession, 4 000 à caractère social et contribué à la création de 45 500 emplois. De grandes emprises privées et publiques vont permettre à la commune d'achever sa mutation, en faisant preuve d'ambition dans la qualité architecturale et environnementale. Nous allons construire près de 440 000 m2 de bureaux pour pérenniser l'emploi, dont une grande partie sous forme de tours dégageant des espaces libres au sol. L'immeuble EDF sera déconstruit pour laisser place à une tour dotée des dernières innovations Haute Qualité Environnementale (HQE®), qui marquera le dynamisme d'Issy et du département dès l'entrée de ville. La tour Generali pourrait accueillir le siège de Microsoft. Bouygues Immobilier a confié la réalisation de son siège à Christian de Portzamparc. Dans le centre-ville, nous allons moderniser le siège de France Telecom et la construction d'une tour hypergreen est à l'étude.


Service

Prenez rendez-vous avec un diagnostiqueur