Grandes surfaces en région Rhône-Alpes

L’ÉVOLUTION DES BESOINS

Grandes surfaces en région Rhône-Alpes
Grandes surfaces en région Rhône-Alpes

Dans l’agglomération lyonnaise, la tendance est à la grande pièce principale avec cuisine ouverte.


Entre désir et réalité, il y a parfois un fossé. C’est souvent le cas des grandes surfaces d’habitation. “Dans le cadre d’une opération de renouvellement urbain à Lyon, les habitants ont été interrogés; il en ressort que 70 % souhaiteraient un 4-pièces, souligne Xavier Longin, chargé de mission chez Stratis Conseil, spécialisé dans les études de marché. Or, ces logements se louent difficilement. Et en réalité, ce sont seulement 10 à 15 % de ces personnes interrogées qui avaient réellement besoin d’un aussi grand logement! Et c’est sans compter sur le rapport entre les revenus et la capacité financière à louer ce type de bien”.


Dans le secteur de la revente, les surfaces habitables comprises en moyenne entre 100 et 150 m2 sont plutôt situées dans le 1er, 2e et 6e arrondissements. Ces appartements ne sont pas forcément toujours en bon état, se situant parfois à des étages intermédiaires, sans ascenseur, et avec les difficultés de parking du centre-ville. Dans le neuf, les grands appartements sont rares, mais pas inexistants. De plus, cette catégorie de logements est l’objet d’évolutions que décrit bien l’architecte-urbaniste lyonnais Thierry Roche : “La tendance est à la grande pièce principale,avec une cuisine ouverte sur un séjour de 40 à 50 m2. Les cuisines peuvent constituer un îlot central avec un usage nouveau. Ainsi, parents et enfants peuvent se retrouver en fin de journée dans cet espace ouvert. Dans le cas des familles recomposées, on trouvera une pièce à part indépendante avec chambre parentale, dressing et salle de bains,détachée de la cellule familiale souche”.


En matière de promotion neuve, le 2e arrondissement de Lyon affiche de magnifiques surfaces. C’est le cas de Bouwfonds Marignan qui, avec Lyon Islands, réalise au coeur de la Confluence une résidence très haut de gamme jusqu’au 6-pièces, avec duplex et maisons sur le toit ! Livrable au 1er trimestre 2010, cette opération propose un 5-pièces duplex de 161 m2, pour un budget de 767 660 €, parking non compris. En forte proportion, les 4-pièces peuvent atteindre jusqu’à 126 m2 en duplex. Dans le même arrondissement, Nexity Saggel livre, au coeur de la Presqu’île, Grolée Presqu’île, avec des surfaces allant jusqu’à 180 m2, dans un ensemble de type haussmannien.


Service

Prenez rendez-vous avec un diagnostiqueur