Grand Paris : bienvenue dans la métropole du XXIe siècle !

Au coeur de l’Île-de-France, cette méga-entité affiche de sérieuses ambitions, qui vont profondément modifier sa physionomie. Enjeu majeur : l’habitat, étroitement lié au développement des transports et de grands pôles d’activité.

Grand Paris : bienvenue dans la métropole du XXIe siècle !
Grand Paris : bienvenue dans la métropole du XXIe siècle !

La région parisienne concentre non seulement des grands centres d’affaires comme Paris et La Défense, premier quartier d’affaires européen, mais aussi d’importants pôles économiques comme Roissy, Orly, La Plaine-Saint-Denis, Saclay, Marne-la-Vallée… Elle est aussi une référence dans le domaine de la recherche, du tourisme, de la mode ou encore de la gastronomie. Mais, pour rester dans la compétition mondiale et continuer de rivaliser avec Londres, New York ou Tokyo, elle doit cependant changer d’échelle. D’où la création de la métropole du Grand Paris, effective depuis le 1er janvier 2016 (loi NOTRe du 7 août 2015), qui regroupe quatre départements : Paris, les Hauts-de- Seine, la Seine-Saint-Denis et le Val-de-Marne (soit 124 communes), auxquels s’ajoutent des communes de la grande couronne comme Argenteuil, Paray-Vieille-Poste, Athis-Mons, Morangis, Savigny-sur-Orge, Juvisy-sur-Orge et Viry-Châtillon, soit 131 communes en tout.


Quatre grandes compétences lui seront progressivement dévolues : l’aménagement de l’espace métropolitain, la politique locale de l’habitat, le développement économique et la protection de l’air et de l’environnement. Rappelons que le Grand Paris repose sur d’importants piliers que sont le développement de l’emploi, des activités économiques, des transports et la construction de logements. Côté transports justement, près de 35 milliards d’euros seront investis d’ici à 2030, avec notamment la SNCF, la RATP et la Société du Grand Paris (SGP), pour améliorer les lignes existantes et en créer de nouvelles.


Objectif : 70 000 nouveaux logements par an


Toutes les lignes du Grand Paris Express auront fait l’objet d’un lancement de déclaration d’utilité publique avant fi n 2016. Les chantiers des lignes 14 et 15 sud sont déjà en cours. Via le plan de mobilisation porté par la région, d’importants travaux permettront d’améliorer les transports existants (7,5 milliards d’euros d’ici à 2020). L’aéroport Charles-de-Gaulle fait également l’objet de toutes les attentions. Il bénéficiera en effet d’une nouvelle desserte, le CDC Express, dont la mise en service devrait intervenir en 2023.


Deuxième objectif du Grand Paris : la construction de nouveaux logements (70 000 par an) via des contrats d’intérêt national (CIN) et des opérations d’intérêt national (OIN), ainsi que la rénovation de certains quartiers (nouveau programme national de renouvellement urbain). Ceux qui sont situés autour des futures gares du Grand Paris sont particulièrement concernés. Pour le gouvernement, il faut en effet « s’attaquer aux inégalités territoriales franciliennes, en améliorant le cadre de vie des quartiers prioritaires de la politique de la ville, en favorisant la mixité sociale et en rééquilibrant le développement économique ». Pour accompagner cette politique, le Grand Paris Aménagement (GPA) a été créé en 2015. Le troisième objectif du Grand Paris consiste enfin à renforcer l’activité internationale, l’innovation et, bien sûr, à soutenir l’emploi.


Chiffres clés d'Île-de-France


- 2 % du territoire français
- 18,2 % de la population nationale
- 12 millions d’habitants
- 31 % du PIB, soit 612 milliards d’euros
- 6 millions d’emplois (dont 94 % salariés) et 960 000 entreprises
- 40 % des capacités françaises de recherche
- 41 millions de déplacements quotidiens (+17,5 % en 10 ans)
- 1re destination touristique au monde :
- 47 millions de touristes

Service

Prenez rendez-vous avec un diagnostiqueur