Françoise de Panafieu et le logement

Maire du 17e arrondissement et candidate aux prochaines municipales, Françoise de Panafieu remarque qu'il "est impératif que les classes moyennes continuent à trouver leur place dans la capitale". L'objectif est d'éviter, selon ses propos, que la ville "ne rassemble plus, à terme, que les plus aisés et les plus aidés". Parmi les premières idées à soumettre aux Parisiens lors de futures concertations, elle propose de construire 4 000 logements neufs par an dont un tiers de HLM, un tiers de locatif intermédiaire et un tiers en accession, dont 1 000 réservés aux étudiants en situation précaire. De même, anticipe-t-elle, "il faudra passer à l'acte sur l'idée, souvent évoquée, mais jamais vraiment mise en oeuvre" de vente de logements HLM à leurs locataires. Elle préconise aussi des aides en faveur des primo-accédants (par exemple l'exonération de la taxe d'habitation).

Françoise de Panafieu et le logement
Françoise de Panafieu et le logement

Maire du 17e arrondissement et candidate aux prochaines municipales, Françoise de Panafieu remarque qu'il "est impératif que les classes moyennes continuent à trouver leur place dans la capitale". L'objectif est d'éviter, selon ses propos, que la ville "ne rassemble plus, à terme, que les plus aisés et les plus aidés". Parmi les premières idées à soumettre aux Parisiens lors de futures concertations, elle propose de construire 4 000 logements neufs par an dont un tiers de HLM, un tiers de locatif intermédiaire et un tiers en accession, dont 1 000 réservés aux étudiants en situation précaire. De même, anticipe-t-elle, "il faudra passer à l'acte sur l'idée, souvent évoquée, mais jamais vraiment mise en oeuvre" de vente de logements HLM à leurs locataires. Elle préconise aussi des aides en faveur des primo-accédants (par exemple l'exonération de la taxe d'habitation).


 

Service

Prenez rendez-vous avec un diagnostiqueur