Evolution du marché dans la région de Montpellier

I.B. :Comment percevez-vous l'évolution du marché régional en 2007 et quelle part allez-vous y prendre ?

Evolution du marché dans la région de Montpellier
Evolution du marché dans la région de Montpellier

Philippe Gadelle : Je crois au succès à venir de notre région. La profession a réellement intégré une prise de conscience citoyenne tenant compte des tendances sociologiques lourdes. Nous produisons des logements qui s'adaptent à la solvabilité des ménages. Nous essayons d'étonner sur des produits auxquels les clients ne s'attendent pas. Devancer la demande, c'est trouver des concepts nouveaux, des marchés d'opportunité. Notre région s'inscrit dans la perspective de devoir satisfaire le plus grand nombre. De plus en plus de personnes ont conscience de la nécessité de devenir propriétaire dans l'optique de leur retraite pour éviter difficultés sociales et risques de précarité. Nous avons le devoir de trouver des produits adaptés à chacun d'entre nous. Depuis trois ans, PragmA s'est lancée dans une diversification de ses produits et de ses positionnements géographiques, présente d'Avignon à Perpignan. Son dernier projet écologique, Les Jardins d'Azur à Malbosc, est une opération de 36 logements réalisés avec un équipement photovoltaïque, l'installation d'un chauffe-eau solaire, une végétalisation des terrasses, le tout dans un esprit de mixité sociale où l'on trouvera primo-accédants, logements en PLS et en libre accession. Nous lançons à Sète une opération de 50 logements, très contemporaine en matière d'architecture, proche de la mer. Nous serons aussi présents à Nîmes ZAC Esplanade Sud, pour une opération mixte composée de logements et de bureaux, sur 16 400 m2 Shon (Surface hors oeuvre nette).


Olivier Charra : FDI Promotion va poursuivre son développement sur l'ensemble du Languedoc- Roussillon en 2007 : Arles, Tarascon et Uzès, Alès mais aussi l'Aude et les Pyrénées- Orientales, sous forme d'aménagements globaux ou d'opérations de promotion. Notre vocation est de rester présents dans l'Hérault avec des projets à Montpellier, Sète et Béziers. Nous répondons aussi à l'appel dans la couronne montpelliéraine, à Sussargues, Saint-Brès, Saint-Geniès-des-Mourgues… Nous sommes exigeants sur la nécessité de proposer une mixité, une palette de logements destinés à tous. L'ensemble de la chaîne de l'habitat doit y participer, en résidence locative ou principale. Nous observons que les retards dans les instructions des dossiers nous freinent et reportent même des programmes d'une année sur l'autre. Il ne faut pas non plus trahir la confiance des acquéreurs sur la partie administrative.


Philippe Vezinet :Nous sommes généralistes tout en étant capables de proposer une offre en résidence hôtelière. En 2006, nous nous sommes fortement développés à l'ouest de la région, dans les Pyrénées-Orientales et notamment sur Perpignan. Nous allons accentuer notre présence sur l'est de la région au cours du 1er trimestre, avec, entre autres, 50 logements en accession à la propriété à Béziers. Nous avons le droit d'être optimistes sur l'attractivité de la région tout en étant vigilants sur la solvabilité des ménages.


Jean-Luc Estournet :Nous avons un programme de 47 maisons de ville à Agde au 1er trimestre à partir de 200 000/250 000 e pour des 3 à 4-pièces avec garage et piscine. Nous lançons la commercialisation d'une opération de 40 logements aux Près d'Arènes, à Montpellier, en résidence classique, ainsi que 290 logements en association avec FDI, dont 40 logements sociaux et une résidence hôtelière. Nous sommes présents aussi à Lyon et dans la première couronne parisienne avec une centaine de logements. Nous partons à l'étranger, à Bruxelles ainsi qu'à Alicante, en Espagne, et au Maroc pour deux résidences en Villages d'Or.


Karine Gaillard : Je suis confiante sur la capacité du marché immobilier dans la région de Montpellier. Nous aurons d'ici le mois de mars 6 opérations sur Montpellier, au sud, à l'ouest et au nord… Nous sommes présents dans les principaux quartiers. Nous lançons 5 autres opérations au cours du 1er semestre : ainsi, nous seront présents à Pignan, à Saint-Mathieu de Tréviers, à Clarensac dans le Gard avec une belle opération avenue Jean-Jaurès et enfin à Alès. En 2007, nous pourrons encore satisfaire nos investisseurs avec des programmes en PLS.


Anne Hamelin-Le Cozannet : Nous serons présents à Montpellier cette année. Nous poursuivons notre développement dans différents départements, comme sur l'Hérault ou les Pyrénées-Orientales. Nous lançons au 1er trimestre des opérations d'appartements et de maisons dans le Gard mais aussi entre Nîmes et Montpellier ainsi qu'à Carnon avec 73 logements en bord de mer. Nous venons de lancer une opération d'envergure à Sète, au mont Saint-Clair, dans un nouveau quartier situé entre l'étang de Thau et la Méditerranée. Nous souhaitons aussi développer les marchés sur d'autres communes à taille humaine, dans la logique de ce que nous avions réalisé à Bédarieux l'an dernier.


Slimane Haddouche : Nous nous appuyons sur nos agences locales, à Nîmes, Montpellier et Perpignan. La volonté du groupe repose sur un choix résolument qualitatif. Nous privilégions le montage d'opérations immobilières mais nous sommes aussi présents en immobilier d'entreprise. Nous souhaitons sortir cette année sur la première et deuxième couronne de Montpellier et ne pas nécessairement rester sur la seule ville de Montpellier, et ce, afin de pouvoir diversifier notre offre. Nos opérations significatives sont sises sur Odyssée Port Marianne, Malbosc pour Montpellier ou à Nîmes avec l'opération Quadrille. Les suivantes ne seront pas lancées avant fin 2007.


Fabrice Carretto : Le marché de Montpellier est très sain et affiche une dynamique bien organisée, grâce à la ville et à la Serm, dans un contexte encore favorable de taux d'intérêts bas. Nous avons lancé une opération en copromotion avec Nexity George V sur Parc Marianne et nous serons aussi présent à Juvignac pour une deuxième tranche sur la ZAC de Fondespierre ainsi qu'à Agde à travers un programme de 31 logements collectifs pour des surfaces adaptées à la demande investisseur. Nous lançons aussi une opération de 51 maisons à Béziers. D'autres opérations seront commercialisées dès que les permis de construire seront purgés de tout recours, dans le courant du 2e semestre.


Service

Prenez rendez-vous avec un diagnostiqueur